Recherche

Maroc : 76 élus soupçonnés de corruption limogés

© Copyright : DR

7 août 2018 - 17h20 - Société

Des présidents de commune, des membres de conseils de province et de préfecture font actuellement l’objet d’une procédure de licenciement de la part du ministère de l’Intérieur pour « manquements ».

Selon le journal Assabah, ces 76 élus, dont font également partie des membres de conseils régionaux sont soupçonnés de corruption suite à la publication du rapport de la Cour des comptes présidé par l’ancien Premier ministre Driss Jettou.

Les griefs qu’on leur reproche sont semble-t-il très sérieux puisque tous ces élus ont pour interdiction de quitter le territoire national, précise le journal selon lequel le rapport a révélé de nombreux dysfonctionnements concernant des projets lancés par le roi Mohammed VI. « Ces projets ont accusé un sérieux retard », écrit Assabah.

L’enquête du ministère a également révélé la cession à des prix anormalement bas de terrains aux profit d’investisseurs marocains et étrangers dont on accuse cette fois-ci des responsables au sein des administrations fiscales et financières.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact