Recherche

Manifestations au Liban : le Maroc ferme son ambassade à Beyrouth

© Copyright : DR

22 octobre 2019 - 21h30 - Monde

Les nombreuses manifestations annoncées pour le début de cette semaine au Liban ont conduit à la fermeture de l’ambassade du Maroc à Beyrouth. Alors que les populations exigent un changement radical du système politique accusé de tous les maux, le premier ministre Saad Hariri a soumis au gouvernement un plan de réformes qui attend d’être validé.

La situation reste tendue au Liban et peut s’envenimer à tout moment. La confiance est rompue entre la population et ses dirigeants. Sur les réseaux sociaux, les manifestants s’informent et se mobilisent pour prendre d’assaut les rues et centres névralgiques, afin de se faire entendre.

L’annonce d’une nouvelle taxe sur les appels effectués via les applications de messagerie Internet (WhatsApp...), a été la goutte d’eau qui a débordé le vase. Dans plusieurs villes du pays, de nombreuses routes ont été coupées depuis lundi par des manifestations, afin d’empêcher les employés de se rendre sur leurs lieux de travail.

C’est dans cette ambiances que plusieurs institutions publiques ont fermé leur portes, telles que les banques, universités et écoles qui sont restées fermées lundi, alors que les Libanais étaient des centaines de milliers à réclamer, "un changement radical d’un système politique accusé de corruption, de confessionnalisme et de clientélisme, sur fond de crise économique sans fin".

Pour éviter tout débordement, l’ambassade du Maroc a pris la décision de fermer ses portes, en mettant à la disposition de ses ressortissants au Liban en cas d’urgence, un numéro : 0096181701065.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact