Maroc : encore une agression à l’arme blanche dans une mosquée

21 août 2016 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Cette fois-ci, cela se passe à Casablanca. Un homme a été blessé très tôt ce matin après l’agression d’un fidèle à la mosquée d’Al Khair.

Les faits se sont produits vers 5h15 du matin, heure marocaine, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) quand un individu manifestant des signes de troubles mentaux a agressé physiquement une personne accomplissant la prière du Fajr.

Il a attaqué violemment la victime âgée de 76 ans avec une étagère servant au rangement des souliers, ajoute la DGSN, ce qui a nécessité son transfert à l’hôpital.

En attendant la fin de l’enquête, le suspect a été placé au service maladies mentales et psychiatriques de l’hôpital.

Il y a quelques jours à peine, un homme connu dans le quartier pour souffrir de troubles mentaux s’en est pris violemment avec un sabre à l’imam et deux fidèles lors de la prière d’Al Fajr. Les trois blessés rendront l’âme à l’hôpital.

Sujets associés : Casablanca - Tétouan - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Aller plus loin

Attaque au sabre dans une mosquée de Tétouan : un troisième décès

L’attaque dont ont été la cible plusieurs fidèles dans une mosquée de la vieille médina de Tétouan, vient de faire une nouvelle victime.

Maroc : deux morts, dont un imam, après une attaque au sabre dans une mosquée à Tétouan

Un homme a été interpellé pour coups et blessures contre plusieurs personnes à l’intérieur d’une mosquée de la vieille médina de Tétouan.

Maroc : encore une nouvelle agression dans une mosquée

La police a interpellé hier un individu accusé d’avoir agressé à l’arme blanche l’imam ainsi que l’un des fidèles dans une mosquée à Kénitra.

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.