Maroc : deux morts, dont un imam, après une attaque au sabre dans une mosquée à Tétouan

10 août 2016 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un homme a été interpellé pour coups et blessures contre plusieurs personnes à l’intérieur d’une mosquée de la vieille médina de Tétouan.

Agé de 34 ans et souffrant probablement de troubles mentaux, il s’est attaqué à l’arme blanche (sabre) à l’imam de la mosquée qui a succombé à ses blessures à son arrivée à l’hôpital.

Transporté également à l’hôpital, un autre blessé à rendu l’âme hier dans l’après-midi, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le prévenu a été placé en garde à vue en attendant sa présentation au juge. Deux autres blessés se trouvaient encore à l’hôpital hier, dont un dans un état très grave.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Faits divers - Tétouan - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Aller plus loin

Les passagers d’un bus à Agadir attaqués au sabre

Nouvelle agression dans un bus au Maroc. Cette fois-ci cela se passe à Agadir où les passagers d’un bus ont été agressés au sabre avant se faire voler tous leurs biens.

Maroc : l’assassin d’un imam condamné à la peine de mort

La justice a décidé mardi 29 novembre de prononcer la peine capitale à l’encontre de l’assassin d’un imam dans une mosquée de Tétouan.

Maroc : encore une agression à l’arme blanche dans une mosquée

Cette fois-ci, cela se passe à Casablanca. Un homme a été blessé très tôt ce matin après l’agression d’un fidèle à la mosquée d’Al Khair.

Attaque au sabre dans une mosquée de Tétouan : un troisième décès

L’attaque dont ont été la cible plusieurs fidèles dans une mosquée de la vieille médina de Tétouan, vient de faire une nouvelle victime.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.