Maroc : l’assassin d’un imam condamné à la peine de mort

1er décembre 2016 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La justice a décidé mardi 29 novembre de prononcer la peine capitale à l’encontre de l’assassin d’un imam dans une mosquée de Tétouan.

Les faits se sont produits à la mosquée Al Andalous au mois d’août dernier. L’attaque au sabre a ciblé plusieurs fidèles de cette mosquée de la vieille médina de Tétouan ainsi que l’imam. Ce dernier a rendu l’âme lors de son transfert à l’hôpital et deux autres fidèles ont également succombé à leurs blessures.

Lors de son arrestation, les autorités avaient affirmé que l’agresseur souffrait de troubles mentaux, ce qui ne semble plus être le cas aujourd’hui puisque la justice a décidé de le condamner à mort.

La semaine dernière, une agression de même type s’est produite à la mosquée Al Amal à Kénitra. Un jeune âgé de 26 ans « qui souffre de troubles mentaux » a agressé à l’arme blanche un fidèle de la mosquée.

Sujets associés : Droits et Justice - Tétouan - Peine de mort

Aller plus loin

Maroc : encore une nouvelle agression dans une mosquée

La police a interpellé hier un individu accusé d’avoir agressé à l’arme blanche l’imam ainsi que l’un des fidèles dans une mosquée à Kénitra.

Maroc : deux morts, dont un imam, après une attaque au sabre dans une mosquée à Tétouan

Un homme a été interpellé pour coups et blessures contre plusieurs personnes à l’intérieur d’une mosquée de la vieille médina de Tétouan.

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.