Maroc : un baron de la drogue s’évade ... d’un commissariat

30 août 2023 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors qu’il était placé en garde à vue, un baron de la drogue a réussi à s’évader du commissariat de Souissi-Takadoum à Rabat. Les éléments de la police judiciaire mènent une enquête sur les circonstances de cette évasion.

L’évasion a eu lieu lundi dernier. Le baron de la drogue a pris la fuite après avoir subtilisé des clés aux agents de permanence, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Il aurait discrètement ouvert la porte de la cellule, ainsi que le portail du poste de police pour quitter les lieux. Les éléments du troisième arrondissement de police avaient arrêté le mis en cause en flagrant délit de trafic de drogue, fait savoir une source de l’enquête. Sur ordre du parquet, il avait été placé en garde au commissariat de Souissi-Takadoum à Rabat.

À lire : Le Belgo-marocain Ibrahim Akhlal arrêté après son évasion en Guinée

Après son évasion, une enquête a été ouverte, laquelle a été confiée aux éléments de la police judiciaire par la préfecture de police de Rabat. Les enquêteurs travaillent à situer les responsabilités. En attendant, les différentes unités de la sûreté nationale de Souissi-Takadoum mènent des opérations de recherche dans le douar Hajja, quartier Takadoum, afin de retrouver le fugitif. La perquisition effectuée au domicile de l’évadé s’est avéré négative.

À lire :Une deuxième évasion pour le Belgo-marocain Ibrahim Akhlal

Avant le baron de la drogue, un autre prévenu en garde à vue s’était évadé du troisième arrondissement relevant du district de Hassan-Agdal, il y a quelques jours, avant d’être rattrapé par plusieurs unités de police.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Rabat - Enquête - Trafic - Evasion

Aller plus loin

Un Marocain « extrêmement dangereux » recherché dans toute l’Espagne

Yousef Mohamed Lehrech, un tueur à gages marocain de 20 ans, accusé de deux assassinats dont celui de son patron, un baron de la drogue, s’est évadé de prison en Espagne, et les...

Un MRE recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un Marocain, baron de la drogue, a été arrêté à Casablanca après avoir commis une infraction liée au Code de la route. Le mis en cause, détenteur d’une carte de séjour des...

La djihadiste Douha Mounib condamnée pour tentative d’évasion

La djihadiste marocaine pro-Daech, Douha Mounib, a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Paris à trois ans et demi de prison pour son évasion manquée de la prison...

Maroc : A 80 ans, un gros baron de la drogue se rend à la police

Un baron de la drogue, originaire de la région de Nador et activement recherché au niveau national, s’est livré jeudi dernier à la Gendarmerie royale à Rabat. Il serait le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »