Recherche

Maroc : Danone a toujours du mal à se relever après le boycott

Le lait Centrale a mois la cote chez les Marocains

20 février 2019 - 11h40 - Economie

Une crise partie pour durer longtemps. Victime d’un boycott sans précédent de la part des consommateurs marocains l’année dernière, Danone a toujours du mal à se relever et cela se ressent sur ses bénéfices.

Le bénéfice de la multinationale a chuté de 4,1% l’année dernière à 2,35 milliards d’euros, principalement dû à une chute de 35% au Maroc, où une opération de boycott a été menée sur les réseaux sociaux pour protester contre les prix supposés élevés du lait. Les ventes de Danone au niveau mondial accusent une baisse de 2,1% sur les trois derniers mois, indique l’entreprise dans un communiqué.

Les répercussions du boycott en 2018 « sur le total des ventes nettes s’est traduit par une diminution de -178 millions d’euros par rapport aux ventes nettes de 2017, dont environ deux tiers sont dus aux pertes de ventes de lait et un tiers aux pertes de produits laitiers », informe Danone.

Malgré ces mauvaises nouvelles, la direction de Danone au Maroc tente de rassurer les investisseurs, en annonçant une reprise de la croissance pour la fin de l’année, les consommateurs Marocains semblent revenir peu à peu vers une marque qui fut jadis leader incontesté.

Pour rappel, trois entreprises, Centrale Danone, Afriquia et Sidi Ali ont fait l’objet d’un boycott sans précédent à partir du 20 avril dernier sur les réseaux sociaux.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact