Maroc : le PDG de Centrale Danone s’exprime sur le boycott (vidéo)

31 mai 2018 - 13h10 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Mise à l’arrêt de tous les contrats intérimaires, baisse de 30% des quantités de lait achetées chez les 120.000 éleveurs à travers le Maroc, telles sont quelques unes des mesures qui ont été prises cette semaine par la société Centrale Danone, touchée par une campagne de boycott sans précédent.

Didier Lamblin, PDG de l’entreprise explique sur 2M les difficultés auxquelles doit faire face l’entreprise depuis le 20 avril dernier, date du lancement de cette campagne de boycott démarrée sur Facebook et qui touche trois marques leaders dans leurs domaines (Centrale Danone, Afriquia et Sidi Ali).

Didier Lamblin et Aziz Akhennouch (Le Matin)

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Vidéos - Centrale Laitière - Danone - Boycott

Aller plus loin

Maroc : après le boycott, Danone doit annoncer une baisse des prix

Après plusieurs semaines de dialogue avec les consommateurs marocains, le groupe Danone s’apprête à dévoiler aujourd’hui une nouvelle grille tarifaire pour ses produits,...

Même les tribunaux de Fès boycottent Sidi Ali

Le boycott toucherait-il aussi les administrations publiques ? Plus aucune bouteille de Sidi Ali ne serait proposée dans l’ensemble des tribunaux de la ville de Fès.

Boycott : le gouvernement menace de sévir contre les auteurs de fausses informations

Première réaction officielle du gouvernement depuis le début de la campagne de boycott de certains produits de grande consommation. Il menace de sévir !

Boycott : Centrale Danone présente ses excuses aux Marocains

C’est un communiqué et des excuses qui ont été diffusés aujourd’hui par la société Centrale Danone, objet d’un appel au boycott sans précédent depuis près d’une quinzaine de...

Ces articles devraient vous intéresser :