Boycott : le gouvernement menace de sévir contre les auteurs de fausses informations

10 mai 2018 - 18h25 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Première réaction officielle du gouvernement depuis le début de la campagne de boycott de certains produits de grande consommation. Il menace de sévir !

A l’issue du conseil du gouvernement qui s’est déroulé ce jeudi, Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, a menacé de poursuites judiciaires toutes les personnes qui véhiculent des informations erronées portant « atteinte à la réputation du pays et à son économie ».

Il a par ailleurs soutenu que la marge de 20 centimes par litre vendu par la société Centrale Danone est « raisonnable », déplorant que la campagne de boycott se soit appuyée sur des donnés erronées.

Le ministre n’a pas hésité à brandir la menace sur l’emploi de cette campagne de boycott, rappelant que le secteur du lait emploie 460.000 fermiers dont 120.000 coopèrent actuellement avec Centrale Danone. Pour Mustapha El Khalfi, « l’accroissement de cette campagne de boycott peut être nuisible aux fermiers et à l’économie du pays ».

Hier, la société des eaux d’Oulmès, propriétaire de Sidi Ali avait également publié un communiqué dans lequel elle affirmait que la marge réalisée sur la bouteille de 1,5 litre est de 7% soit 40 centimes et que ses prix n’avaient subi aucune augmentation depuis 2010.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mustapha El Khalfi - Boycott - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Même les tribunaux de Fès boycottent Sidi Ali

Le boycott toucherait-il aussi les administrations publiques ? Plus aucune bouteille de Sidi Ali ne serait proposée dans l’ensemble des tribunaux de la ville de Fès.

Maroc : le PDG de Centrale Danone s’exprime sur le boycott (vidéo)

Mise à l’arrêt de tous les contrats intérimaires, baisse de 30% des quantités de lait achetées chez les 120.000 éleveurs à travers le Maroc, telles sont quelques unes des...

Maroc : le boycott fait sa première victime, Lahcen Daoudi démissionne

En première ligne depuis le début de la campagne de boycott entamé il y a un mois et demi, et grand défenseur de Centrale Danone, Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des...

Centrale Danone baisse indirectement le prix du lait

Pas de baisse directe des prix mais des promotions pour « inviter les consommateurs à la réconciliation ». Telle est la voie choisie par Centrale Danone pour tenter de mettre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le PLF 2023 adopté par le conseil de gouvernement

Au lendemain du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le conseil de gouvernement s’est réuni à Rabat et a procédé à l’adoption du projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2023 et les textes l’accompagnant.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.