Recherche

Maroc : le boycott fait sa première victime, Lahcen Daoudi démissionne

7 juin 2018 - 10h40 - Maroc

Lahcen Daoudi, désormais ex-ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance

En première ligne depuis le début de la campagne de boycott entamé il y a un mois et demi, et grand défenseur de Centrale Danone, Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, vient de présenter sa démission du gouvernement dirigé par Saâdeddine El Othmani.

Son apparition surprise mardi à une manifestation des salariés de Centrale Danone près du parlement à Rabat avait été très mal perçue par l’opinion publique et c’est Saâdeddine El Othmani lui-même qui lui a fait part de son « mécontentement face à ce comportement », qualifiant cet acte « de pas convenable ».

La démission de Daoudi était déjà sur toutes lèvres hier après-midi après la convocation d’une réunion d’urgence du secrétariat général du PJD pour étudier « la participation de Lachen Daoudi » à la manifestation.

Dans un communiqué publié dans la soirée, le secrétariat indique prendre acte de la demande de Lahcen Daoudi d’être libéré de ses fonctions ministérielles, tout en rejetant « certaines déclarations non conformes aux règles déontologiques de la liberté d’expression émanant de certains militants du parti et visant Lahcen Daoudi ».

La démission du ministre sera transmise au roi Mohammed VI, comme le prévoit la constitution.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact