Même les tribunaux de Fès boycottent Sidi Ali

16 mai 2018 - 14h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le boycott toucherait-il aussi les administrations publiques ? Plus aucune bouteille de Sidi Ali ne serait proposée dans l’ensemble des tribunaux de la ville de Fès.

D’après le site aljarida24, les bouteilles de Sidi Ali, d’habitude très présentes, ont complètement disparu ces derniers jours des audiences de la Cour d’appel de Fès ainsi que du tribunal de première instance.

Une autre marque est venue la remplacer, précise la même qui se demande si les administrations publiques se sont jointes au mouvement de boycott.

Pour rappel, les marques Sidi Ali, Centrale Danone et Afriquia, sont victimes d’un appel au boycott très suivi depuis bientôt près d’un mois suret qui ne semble pas s’essouffler malgré l’appel du gouvernement et des mises au point publiés par les entreprises visées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oulmès - Centrale Laitière - Danone - Boycott - Afriquia

Aller plus loin

Maroc : le PDG de Centrale Danone s’exprime sur le boycott (vidéo)

Mise à l’arrêt de tous les contrats intérimaires, baisse de 30% des quantités de lait achetées chez les 120.000 éleveurs à travers le Maroc, telles sont quelques unes des...

Boycott : le gouvernement menace de sévir contre les auteurs de fausses informations

Première réaction officielle du gouvernement depuis le début de la campagne de boycott de certains produits de grande consommation. Il menace de sévir !

Boycott : l’agresseur d’un chauffeur de Centrale Danone arrêté

Un homme soupçonné d’avoir agressé le conducteur d’un véhicule appartenant à la société Centrale Danone à Temara a été arrêté aujourd’hui.

Une majorité de Marocains approuve l’appel au boycott de certaines marques

Malgré la mise en garde de certains ministres, une majorité de Marocains approuve l’appel au boycott de certaines marques lancé sur les réseaux sociaux.

Ces articles devraient vous intéresser :

Gaz naturel de Tendrara : les ambitions énergétiques du Maroc se concrétisent

La société britannique en charge de l’exploitation du gisement de gaz de Tendrara, Sound Energy, indique que les premières recettes générées par ce projet devraient être perçues dès 2024. L’entreprise collabore étroitement avec l’Office National de...