Les Marocains appellent au boycott de l’huile de table

24 février 2021 - 10h07 - Economie - Ecrit par : A.P

Au Maroc, à quelques semaines du mois de Ramadan, la hausse des prix des produits alimentaires de base semble se généraliser, au grand dam des populations. Le prix de l’huile de table, par exemple, a flambé de 20 %.

Le prix de la bouteille d’un litre d’huile de table a augmenté de 2 dirhams et celui du bidon de 5 litres, de 10 dirhams. Cette augmentation du prix de l’huile de table a surpris les ménages marocains qui n’ont pas manqué de le faire savoir sur les réseaux sociaux.

Selon certains commerçants de Casablanca, cette hausse est l’une des conséquences de la crise sanitaire actuelle qui a par ailleurs impacté négativement les revenus des ménages. « Chaque année, et à l’approche du mois de Ramadan, les produits alimentaires de base, comme l’huile, le sucre, etc., connaissent des augmentations », explique un commerçant. Pour les entreprises productrices de ce produit vital, la hausse des prix constatée est due à la cherté des intrants qui sont importés pour la production.

Les consommateurs, qui désapprouvent cette hausse subite des prix, ont appelé, sur les réseaux sociaux, à un boycott de ces produits essentiels. Ils ont par ailleurs invité le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de trouver une solution viable à cette flambée des prix.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Consommation - Huile d’argane - Huile d’olive

Aller plus loin

Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours...

Maroc : nouvelles règles pour les importations

Une nouvelle procédure de contrôle des produits industriels à l’importation est entrée en vigueur depuis le 20 juin dernier, immédiatement après l’expiration de la période de...

Maroc : vers la flambée des prix des viandes rouges

Tout comme les prix à la consommation de l’huile de table, ceux des viandes rouges vont connaître une hausse en raison de la flambée des prix internationaux des matières premières.

Maroc : le Conseil de la concurrence explique l’augmentation du prix de l’huile

La hausse des prix des huiles de table sur le marché marocain est imputable à « la structure du marché lui-même » et aux « évolutions du marché extérieur duquel il est dépendant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.