Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

8 juillet 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours pour déterminer la qualité de cette huile cédée à prix dérisoire.

Quelle est la nature et l’origine de cette huile vendue à un dirham la dosette ? En attendant d’en savoir un peu plus, les deux commerçants ont été placés en garde à vue. Dans un communiqué, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) précise que cette interpellation a été possible grâce à des informations partagées à large échelle sur les réseaux sociaux, pour dénoncer la commercialisation d’une huile d’olive suspecte.

À lire : Maroc : attention à l’huile d’olive contrefaite

Pour le moment, 2200 petites dosettes en plastique contenant cette huile d’olive, qui serait impropre à la consommation, ont été trouvées dans un entrepôt de produits alimentaires, et ne disposaient pas d’une autorisation de vente sur les marchés, accordée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (Onssa).

À lire : La qualité de l’huile d’olive marocaine reconnue à l’international

Selon la DGSN, des analyses sont en cours pour vérifier la date de péremption de l’huile d’olive, ainsi que son degré de nocivité.

Sujets associés : Casablanca - Huile d’olive - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA) - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : attention à l’huile d’olive contrefaite

De fausses huiles d’olive ont fait leur apparition sur le marché marocain. Certains commerçants véreux profitent du fait que cette huile soit très prisée par la cuisine...

Attention, une fausse huile d’olive circule actuellement dans le nord du Maroc

Une mise en garde vient d’être adressée par la Direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima à...

L’huile d’olive du Maroc à la conquête du monde (vidéo)

Le Maroc participe pour la troisième année consécutive au salon de l’huile d’olive de Bologne en Italie. Contrairement aux autres salons internationaux auxquels le royaume a...

Le Marocain consomme en moyenne 4 litres d’huile d’olive par an

Le Conseil oléicole international (COI) prévoit une baisse de la consommation mondiale de l’huile d’olive de 1,5 % au cours de la saison 2020-2021 par rapport à la campagne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Aïd Al Adha : Comment conserver et stocker la viande ?

Pour éviter la détérioration de la viande durant l’Aïd Al Adha, l’office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a prodigué des conseils à suivre après l’abattage.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...