Recherche

Maroc : arrestation d’une vingtaine de criminels recherchés par Interpol

© Copyright : DR

30 mai 2019 - 21h20 - Maroc

Les services de sécurité marocains ont réussi à mettre fin aux activités de 21 membres de la mafia, dès leur arrivée sur le territoire national. Recherchés par Interpol, 15 d’entre eux ont été extradés vers leur pays d’origine.

Plus d’une vingtaine de criminels, dont la majorité sont liés à des organisations de crime internationales, ont été interpellés par les services de sécurité marocains durant les 4 premiers mois de l’année, avant d’être traduits en justice. Dans le cadre de la coopération judiciaire avec certains pays, 15 des mafiosi, faisant l’objet de mandat d’arrêt international, ont été expulsés vers leur pays.

Selon le quotidien Al Akhbar, la vigilance des services de sécurité marocains a été saluée par les services français et espagnols. Cette proactivité a permis aux unités marocaines d’arrêter un ressortissant espagnol, objet d’une notice rouge d’Interpol, en vertu de laquelle il devait purger une peine de 58 ans pour homicide avec préméditation, enlèvement, séquestration et évasion d’un établissement pénitentiaire.

A Marrakech, un des leaders de la cellule criminelle « Mazarella », italien de 44 ans, a été appréhendé par la brigade de la police judiciaire, suite à une alerte rouge d’Interpol initiée par les autorités italiennes, pour homicide et détention illégale d’armes. Le quotidien poursuit que dans la même ville, un ressortissant français de 58 ans, condamné par contumace à la réclusion criminelle, a été arrêté à l’aéroport. Faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités suisses, l’homme était recherché pour une affaire d’escroquerie.

D’autres mafiosi, faisant l’objet de mandat d’arrêt international, ont été interpellés par les services de police judiciaire aussi bien à Marrakech et Essaouira, pour des affaires d’appartenance à des réseaux criminels ou de trafic de drogue.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact