Recherche

Maroc : croissance économique revue à la baisse

© Copyright : DR

30 avril 2020 - 23h00 - Economie - Par: Bladi.net

Le Haut-commissariat au plan (HCP) a réalisé une mise à jour de ses principales prévisions trimestrielles pour la première moitié de 2020. La note présente les nouvelles estimations de la croissance économique pour le premier trimestre 2020 et évoque les prévisions pour le deuxième trimestre.

Le Haut-commissariat au plan (HCP) annonce une amputation de 8,9 points pour la croissance économique nationale par rapport à son évolution avant la crise covid-19. Ceci représenterait une perte globale d’environ 29,7 milliards de DH pour la première moitié de 2020, au lieu de 15 milliards de DH prévue au 7 avril. D’importantes révisions, la publication de nouvelles données, l’évolution de la conjoncture mondiale et l’impact des plans de soutien sur l’économie nationale, sont autant de facteurs qui vont impacter ces prévisions.Cette mise à jour des prévisions a été réalisée dans le cadre des travaux de veille et d’analyse de la conjoncture du HCP.

Il est attendu un ralentissement plus accru de l’activité économique au premier trimestre 2020. Il est matérialisé par une croissance économique qui aurait reflué à +0,7 %, au lieu de +1,1 % arrêté le 7 avril, sur la base des informations collectées jusqu’au 31 mars. C’est l’accentuation du repli de la valeur ajoutée agricole à -4,4 % qui serait à la base de la révision à la baisse. A cela, s’ajoutent les activités du secteur secondaire qui se seraient le plus contractées, avec un abaissement du rythme de croissance des industries manufacturières et de l’électricité. Pour le premier trimestre 2020, la croissance du secteur tertiaire est restée modérée, s’établissant à 2,6 %. Tous les autres secteurs d’activités subissent les effets du covid-19. Le soutien apporté par la demande intérieure à la croissance économique s’est affaibli au premier trimestre 2020.

Dans un communiqué, le HCP a annoncé que le deuxième trimestre 2020 sera touché par une baisse plus prononcée de la croissance économique. Car, les perspectives de croissance pour l’économie mondiale ont été revues à la baisse à cause de la propagation du covid-19 et du prolongement des périodes de confinement dans plusieurs pays. Face à cette situation, la demande étrangère adressée au Maroc a été revue à la baisse. Elle sera de -12,5 % au deuxième trimestre 2020, au lieu de -6 % prévue au 7 avril. Ce qui va conduire au repli du volume des exportations de biens et services à 6,1 %. Le PIB global devrait régresser de 6,8 % au deuxième trimestre 2020 à cause de l’incertitude de la reprise de la demande.

Mots clés: Croissance économique , Haut Commissariat au Plan (HCP) , PIB

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact