Maroc : tout montant supérieur à 100 000 DH doit être déclaré aux frontières

29 avril 2022 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a annoncé que tous les voyageurs détenteurs des billets de banque et des titres au porteur d’un montant supérieur à 100 000 dirhams doivent remplir un formulaire auprès des services douaniers des frontières.

Cette mesure contenue dans la nouvelle loi de Finances 2022 s’inscrit dans le cadre du durcissement par le Maroc des contrôles contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, indique un communiqué de l’ADII.

A lire : Douane marocaine : le délai d’admission des exportations prolongé

L’amendement instaure l’obligation de la déclaration des effets de commerce, des moyens de paiement et des instruments financiers libellés en devises, à l’entrée ou à la sortie du territoire, lorsque leur valeur est égale ou supérieur à 100 000 dirhams.

Ainsi, tous les Marocains et étrangers seront obligés de remplir un document à la frontière lorsque le montant transporté dépasse les 100 000 dirhams.

Sujets associés : Douane marocaine - Blanchiment d’argent

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Douane marocaine : le délai d’admission des exportations prolongé

En raison des effets persistants de la crise sanitaire sur les exportations, la douane marocaine a décidé de prolonger de 6 mois les mesures d’assouplissement prises pour...

La douane accorde une faveur aux MRE

L’administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a décidé de reporter le délai d’admission temporaire (AT) des véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des...

Le Maroc maintient le droit de douane sur le textile turc

La douane marocaine a annoncé la prolongation d’un an de la mesure de sauvegarde sur les importations de produits d’habillement et de textile en provenance de...

Nous vous recommandons

Douane marocaine

Décès d’un douanier lors d’une course poursuite dans le Détroit de Gibraltar

José Luis Dominguez Iborra, un responsable du Service de sécurité des douanes d’Algésiras, est décédé dimanche après que l’hélicoptère dans lequel il se trouvait s’est écrasé dans la mer lors d’une course...

Maroc : hausse de 18,9% des recettes douanières à fin mai

À fin mai dernier, la douane marocaine a recouvré 33 milliards de dirhams, en hausse de 18,9 % par rapport à la même période de l’année dernière.

La douane marocaine fait une fleur aux exportateurs

Face aux conséquences qui découlent de la pandémie du Covid-19, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) adopte des assouplissements en faveur des exportateurs.

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la douane commerciale, fermée depuis août 2018, n’ait toujours pas...

Grosse saisie de la douane à Casablanca

Les éléments de la Brigade nationale de Douanes ont saisi une grande quantité de marchandises prohibées et sensibles suite à la perquisition de deux magasins à Casablanca.

Blanchiment d’argent

Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

Les policiers de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ont démantelé un vaste réseau de blanchiment d’argent entre la France et le Maroc, passant par l’Espagne. À la manœuvre, un Chinois qui collectait l’argent...

Un Franco-marocain recherché par la France arrêté en Espagne

Des agents de la police nationale ont arrêté un citoyen français d’origine marocaine au poste frontière maritime de Tarifa (Cadix). Recherché par les autorités françaises pour blanchiment d’argent, trafic illégal d’armes et de stupéfiants, le jeune homme de...

Yvelines : ils blanchissaient l’argent du racket au Maroc

Huit individus comparaissent lundi 28 novembre devant le tribunal de Versailles notamment pour blanchiment de l’argent issu d’un racket de grande ampleur sur l’un des marchés les plus importants de la région parisienne, à...

Des politiciens et hommes d’affaires marocains dans les radars d’Interpol

La liste des personnes impliquées dans le trafic de cocaïne et le blanchiment d’argent ne cesse de s’allonger au Maroc, selon Interpol. Une enquête, ouverte par le bureau régional à Rabat, cible, en plus des mafias du Nord marocain, des personnalités du...

Maroc : la police cible les réseaux de cryptomonnaie, plusieurs arrestations

La traque des services de la BNPJ contre le blanchiment d’argent a permis de démanteler, cette semaine, deux nouveaux réseaux s’activant dans l’enlèvement et la séquestration en lien avec la cryptomonnaie à Marrakech et à...