Le Maroc a-t-il espionné Florence Parly avec Pegasus ?

17 mai 2023 - 22h20 - France - Ecrit par : S.A

Le numéro de Florence Parly, ex-ministre des Armées, s’ajoute à la liste des numéros espionnés à l’aide du logiciel israélien Pegasus. Le Maroc qui avait entre-temps été accusé d’avoir ciblé des autorités françaises serait-il le responsable de l’attaque ?

L’enquête judiciaire ouverte pour atteinte à l’intimité de la vie privée », « association de malfaiteurs » et « interception, détournement, utilisation et divulgation des correspondances » et confiée au juge d’instruction Serge Tournaire, après les révélations de Forbidden Stories et de ses partenaires porte ses fruits. Selon Mediapart, elle révèle que le numéro de Florence Parly, ex-ministre des Armées, a été espionné à l’aide du logiciel israélien Pegasus au moment où elle était encore au gouvernement. Outre l’ex-ministre française de la Défense, vingt-deux autres personnes ont été victimes du logiciel Pegasus, révèle encore l’enquête. Parmi elles, deux journalistes du site d’information, Edwy Plenel et Lenaïg Bredoux, mais aussi Claude Mangin, la femme d’un militant pour l’indépendance du Sahara occidental ou des « journalistes détracteurs du régime marocain ».

À lire : Pegasus : nouveau revers pour le Maroc devant la justice française

Mediapart n’a pas, pour l’instant, précisé le pays responsable de l’attaque. Le Maroc pourrait être indexé. D’après les révélations de Forbidden Stories et de ses partenaires, les services de renseignement marocains ont ciblé 10 000 numéros notamment le président français Emmanuel Macron et d’autres hauts responsables français. Des allégations démenties catégoriquement par le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Israël - Espionnage

Aller plus loin

Pegasus : le Maroc réclame à nouveau des preuves à Amnesty International

Le Maroc revient à la charge pour réclamer à Amnesty International, des preuves et des arguments sur ses accusations, quant à la possession et l’utilisation malveillante du...

Pegasus : nouveau revers pour le Maroc devant la justice française

La justice française a rejeté mercredi la plainte pour diffamation du Maroc contre plusieurs médias français ayant révélé l’espionnage par certains pays dont le Maroc à l’aide...

Pegasus : l’Europe soupçonne le Maroc d’avoir espionné Pedro Sanchez

La mission d’enquête du parlement européen sur l’espionnage de Pedro Sanchez avec le logiciel Pegasus, indique qu’il est « plausible » que le Maroc soit derrière cette attaque....

Le Maroc acquiert un nouveau logiciel espion similaire à Pegasus (QuaDream)

Le Maroc ferait partie des pays qui ont acquis un nouveau logiciel espion de fabrication israélienne similaire à Pegasus utilisé pour cibler des journalistes et des...

Ces articles devraient vous intéresser :