Pegasus : le Maroc réclame à nouveau des preuves à Amnesty International

20 mars 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc revient à la charge pour réclamer à Amnesty International, des preuves et des arguments sur ses accusations, quant à la possession et l’utilisation malveillante du logiciel Pegasus contre des activistes de la société civile.

Dans un communiqué, la délégation interministérielle aux droits de l’homme (DIDH) a dénoncé la persistance des accusations, qualifiées d’arbitraires de l’organisation, qui a récemment attaqué à nouveau le royaume dans cette affaire de logiciel d’espionnage.

Dans un souci de transparence, rappelle la délégation, le Maroc a relancé à maintes reprises, Amnesty International pour justifier ses allégations. Malheureusement, cette organisation « s’avère incapable d’apporter l’argument irréfutable et les preuves matérielles à l’appui de ses dires », déplore la DIDH.

A lire : Le Maroc soupçonné d’avoir espionné l’activiste sahraouie Aminatou Haidar avec Pegasus

La dernière demande du royaume date du 9 juillet 2020, souligne-t-on. Le chef du gouvernement avait commenté la réponse apportée par le secrétaire général par intérim de l’organisation et dans laquelle il affirmait que l’Organisation n’avait fourni dans sa réponse la moindre preuve pouvant accréditer ses précédentes accusations et allégations, rappelle la même source.

À l’occasion, l’autorité a relancé à AI pour qu’elle mette à la disposition des autorités marocaines une copie du rapport de l’expertise scientifique sur laquelle elle se fonde. Le 28 février dernier, les autorités marocaines ont envoyé une nouvelle lettre à cette organisation demandant des preuves matérielles et des arguments pour lesdites allégations, conclut la note.

Sujets associés : Plainte - Espionnage - Amnesty international (AI)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Affaire Pegasus : Israël contredit les accusations d’espionnage contre le Maroc

Yaïr Lapir, ministre israélien des Affaires étrangères assure que personne n’a écouté le téléphone du président français Emmanuel Macron à l’aide du logiciel Pegasus. De quoi contredire...

Pegasus : nouvelle plainte du Maroc à Paris

Le Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation à Paris contre le journal français « L’humanité », l’un des 17 partenaires du consortium formé par Forbidden Stories, qui est à...

Pegasus : «  Amnesty et Forbidden stories ont dix jours pour fournir les preuves contre le Maroc  »

Accusé d’avoir mis sur écoute des personnalités et des journalistes étrangers, le Maroc engage l’avocat Olivier Baratelli, mandaté pour déposer une plainte contre Amnesty...

Maroc-France : les relations tendues depuis l’affaire Pegasus

Les relations entre le Maroc et la France sont restées tendues depuis que celle-ci a accusé Rabat d’avoir espionné à l’aide du logiciel israélien Pegasus, plusieurs personnalités...

Nous vous recommandons

Plainte

Leïla Slimani quitte les réseaux sociaux pour protester contre la haine qui y règne

L’écrivaine marocaine Leïla Slimani a désactivé tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Elle se dit outrée et peinée par la haine qui y règne.

Un Marocain retrouvé mort dans une prison en Espagne

Le détenu marocain qui a été retrouvé jeudi dernier dans sa cellule de la prison de Zuera, dans le nord de l’Espagne, serait mort après avoir ingéré un cocktail de médicaments et de drogue, selon les sources...

Un Marocain innocenté après cinq ans de détention injustifiée en Espagne

L’affaire Farid Hilali, marocain incarcéré sans jugement pendant près de cinq ans en raison de soupçons de liens avec les attentats du 11-Septembre aux États-Unis, a pris fin avec une décision de la Audiencia Nacional. Celle-ci a ordonné au Ministère de la...

Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Au Maroc, retirer de l’argent via les guichets automatiques bancaires (GAB) est une mission impossible pour de nombreux citoyens. Certains guichets manquent cruellement de liquidités. Les associations des consommateurs sont appelées à la rescousse pour...

Des joueurs français victimes d’insultes racistes , plainte de la FFF

Après la défaite de la France en finale de la Coupe du monde, certains joueurs de l’équipe française ont fait l’objet d’insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Espionnage

Affaire Pegasus : Bourita et Laftit convoqués au parlement

Alors que le Maroc a ouvert une enquête judiciaire sur les accusations d’espionnage et porté plainte à Paris, le Parti authenticité et modernité (PAM) a convoqué deux ministres devant le Parlement.

Pour l’Espagne, le Maroc n’a pas pu exploiter les données « piratées » sur les téléphones de Pedro Sanchez

Le Centre national de renseignement (CNI) a assuré que le Maroc ne peut pas faire pression sur Pedro Sanchez avec des informations sensibles qu’il aurait obtenues après avoir piraté son téléphone à l’aide du logiciel d’espionnage,...

Espionnage via Pegasus : le Maroc affirme ne pas avoir obtenu des preuves

L’avocat mandaté par le Maroc dans l’affaire Pegasus a lancé il y a quelques jours une procédure qui donnait dix jours à Amnesty International et Forbidden Stories pour transmettre les preuves de leurs accusations. Les dix jours se sont écoulés et les...

Les comptes sociaux de hauts responsables marocains piratés

Depuis quelques mois, le piratage des comptes sociaux des hommes politiques marocains prend de l’ampleur. Les parlementaires et les politiques craignent le sabotage des campagnes électorales à l’approche des prochaines...

Macron demande des explications à Bennett suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett au sujet du logiciel Pegasus que le Maroc aurait utilisé pour cibler son numéro et ceux d’autres...

Amnesty international (AI)

Un an de prison pour Maati Monjib, son comité de soutien crie à l’injustice

L’historien et défenseur des droits humains marocain, Maati Monjib a écopé d’un an de prison ferme pour « fraude » et « atteinte à la sécurité de l’État ». Son comité de soutien qui dénonce un « verdict injuste et vengeur » exige sa libération...

Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

À Ceuta, on enregistre ces derniers jours de multiples scènes d’expulsions forcées et de violences commises par les forces de l’ordre espagnoles qui jettent en mer des personnes migrantes parmi lesquelles de nombreux enfants vulnérables. C’est du moins...

France : six organisations exigent la suppression des contrôles au faciès

Six organisations non gouvernementales sont décidées à contraindre l’État français à supprimer les contrôles au faciès. Elles ont annoncé ce mercredi, le lancement d’une action conjointe contre l’État.

Pegasus : le Maroc réclame à nouveau des preuves à Amnesty International

Le Maroc revient à la charge pour réclamer à Amnesty International, des preuves et des arguments sur ses accusations, quant à la possession et l’utilisation malveillante du logiciel Pegasus contre des activistes de la société...

La réplique d’Amnesty jugé irrecevable par le Maroc

Sommé par le chef du gouvernement à fournir les preuves de ses allégations, Amnesty International peine à se justifier. Ses récentes déclarations servies en guise de justification n’ont également pas convaincu l’Exécutif, qui est toujours en attente" de sa...