Pegasus : «  Amnesty et Forbidden stories ont dix jours pour fournir les preuves contre le Maroc  »

23 juillet 2021 - 16h40 - Ecrit par : G.A

Accusé d’avoir mis sur écoute des personnalités et des journalistes étrangers, le Maroc engage l’avocat Olivier Baratelli, mandaté pour déposer une plainte contre Amnesty International et Forbbiden Stories. Jeudi soir sur BFM TV, ce dernier a affirmé de manière catégorique, que «  le Maroc n’a jamais eu de liens contractuels ou commerciaux avec la société NSO  », fournisseur du logiciel espion Pegasus.

«  Le Maroc n’a jamais fait appel à la société NSO et n’a jamais utilisé le logiciel Pegasus  », a martelé l’avocat, confirmant ce que les autorités à Rabat ont toujours déclaré depuis le début de cette affaire. Pour Me Baratelli, les deux ONG au cœur de ces propos diffamatoires ont «  dix jours, selon la loi 1881 sur la liberté de presse, pour fournir les preuves qu’elles ont ou qu’elles n’ont pas  ». «  La justice française est saisie. Un compte à rebours judiciaire vient de commencer  », a-t-il déclaré sur BFM TV.

Il a affirmé que le Maroc n’a rien à voir dans cette affaire et que son rôle à lui consistera à «  contrecarrer ces rumeurs qui sont totalement infondées  ». Il ne comprend pas que des Organisations internationales aient pu inventer pareilles choses dans le seul but de saboter les relations de bon voisinage que le Maroc entretient avec certains pays dont la France. «  C’est ubuesque d’imaginer que le Maroc ait pu placer sur écoute ou entendre ou infecter un téléphone comme celui du chef de l’État français  », déclaré Olivier Baratelli avant d’alerter les médias sur la propagation de rumeurs infondées qui ne sont basées ni sur «  des preuves  », ni sur «  des éléments tangibles  », rapporte BFM TV.

À lire : « Projet Pegasus » : Emmanuel Macron veut tout savoir

C’est pour cette raison que «  le Maroc, son gouvernement, via son ambassadeur en France Chakib Benmoussa, m’ont demandé d’entamer deux procédures pénales lourdes contre ceux qui sont à la source de ces rumeurs  », à savoir Amnesty International et Forbidden Stories, devant le tribunal correctionnel de Paris. Deux ans déjà que le Maroc demande à Amnesty International de fournir les preuves de ce qu’elle avance sans succès.

À lire : Affaire Pegasus : le Maroc est « victime d’une campagne de déstabilisation »

Avec les proportions inquiétantes que prennent ces rumeurs, le royaume du Maroc «  entend ne pas laisser impunis les multiples mensonges et les fake news propagés ces derniers jours  ». Une première audience procédurale est prévue le 8 octobre, a annoncé l’avocat mandaté par le Maroc.

Tags : France - Amnesty international (AI) - Espionnage - Plainte

Aller plus loin

Affaire Pegasus : Emmanuel Macron contraint de changer de numéro de téléphone

Le président français Emmanuel Macron a changé l’un de ses numéros de téléphone après avoir appris que celui-ci aurait été infiltré par le logiciel d’espionnage...

Israël affirme que le Maroc n’a jamais espionné Emmanuel Macron

« NSO n’a pas pisté le téléphone du président Macron ». Ces propos émanent du ministre israélien de la Défense Benny Gantz, qui a assuré son homologue française Florence Parly, que le...

Le Maroc soupçonné d’avoir espionné l’activiste sahraouie Aminatou Haidar avec Pegasus

La militante sahraouie des droits humains, Aminatou Haidar, aurait été, ces derniers mois, victime d’espionnage à l’aide du logiciel israélien Pegasus, selon Amnesty International...

Pegasus : ouverture d’une enquête au Maroc suite aux accusations d’espionnage

Les accusations d’espionnage contre le Maroc donnent lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire sur de fausses allégations contenues dans des articles publiés par des journaux...

Nous vous recommandons

Fati Jamali pousse un coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes

L’actrice et chanteuse marocaine Fati Jamali a profité du jour la célébration de la fête des mères pour pousser un gros coup de gueule contre les restrictions faites aux femmes. Elle se trouve dans l’incapacité d’établir un passeport pour son...

Royal Air Maroc veut acquérir de nouveaux avions

La compagnie aérienne nationale envisage d’acquérir de nouveaux avions pour remplacer le Boeing 737 NG. Dans ce sens, elle s’apprête à lancer un appel d’offres.

El Othmani refuse de rencontrer Yaïr Lapid

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) n’a, visiblement, toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il refuse de rencontrer...

Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

« La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès ». C’est le titre de la nouvelle version du rapport annuel sur la condition féminine au Maroc, publié vendredi par le Haut-Commissariat au Plan...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son approvisionnement.

Plaidoyer pour la non-extradition d’un ouïgour arrêté au Maroc

Dilnur Reyhan, présidente de l’Institut ouïgour d’Europe demande au gouvernement marocain de ne pas extrader vers la Chine Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablanca puis incarcéré à la prison de Tiflet pour suspicion...

Le TGV Rabat-Fès sur la bonne voie

Le processus de réalisation du TGV reliant Rabat à Fès est sur la bonne voie. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé la fin de la phase d’étude de faisabilité.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,28 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,16 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 29 juillet au 04 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Un prince saoudien a-t-il acheté des billets d’avion au Maroc pour ses 80 faucons ?

La publication d’une photo de 80 faucons appartenant à un prince saoudien à bord d’un avion, avec une place assise pour chacun est devenue virale sur Reddit. Ces oiseaux sont détenteurs d’un passeport vert qui les autorise à se rendre au Maroc, Bahreïn, au...

Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

Le roi Mohammed VI entend œuvrer pour « l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage » entre le Maroc et l’Algérie. Dans ce sens, il appelle à faire « prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs » des...