Pegasus : « les attaques contre le Maroc visent sa stabilité » selon El Othmani

27 juillet 2021 - 07h40 - Ecrit par : G.A

Le chef du gouvernement marocain s’est prononcé sur l’affaire Pegasus au cours d’une émission télévisée. El Othmani a dénoncé les organisations Forbidden Stories, Amnesty International et le consortium de médias éditeur de l’étude polémique sur le logiciel Pegasus qui, selon lui, ciblent le Maroc.

Le premier ministre marocain a dénoncé au cours de son intervention l’acharnement des organisations Forbidden Stories et Amnesty International et la campagne médiatique entretenue par des organes de presse à travers le monde, qui se sont appuyés sur des documents contestés fournis par Amnesty International pour mettre en cause les services de renseignement marocains, sans aucune preuve concluante.

À lire : Pegasus : le Maroc porte plainte à Paris

Me Olivier Baratelli, l’avocat qui défend la cause du Maroc dans cette affaire d’écoute et d’espionnage avait déploré un « procès d’intention médiatique, infondé et visiblement créé de toutes pièces pour déstabiliser la relation diplomatique profonde entre le Maroc et la France ».

À lire : Pegasus : «  Amnesty et Forbidden stories ont dix jours pour fournir les preuves contre le Maroc  »

De son côté, le parquet général marocain a annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire, estimant que les informations de presse incluent « de graves accusations et allégations » qui « nuisent aux plus hauts intérêts du royaume ». Le gouvernement marocain, accuse, quant à lui, les médias « d’attaques haineuses » en ce qui concerne le traitement fait du dossier Pegasus.

À lire : Affaire Pegasus : le Maroc est « victime d’une campagne de déstabilisation »

Rejetant à nouveau catégoriquement ces «  allégations mensongères et infondées  », le chef du gouvernement indique que le Maroc préfère s’en remettre à la justice contre toute partie reprenant à son compte ces allégations fallacieuses.

Tags : France - Amnesty international (AI) - Saâdeddine El Othmani - Espionnage - Plainte

Aller plus loin

Affaire Pegasus : Bourita et Laftit convoqués au parlement

Alors que le Maroc a ouvert une enquête judiciaire sur les accusations d’espionnage et porté plainte à Paris, le Parti authenticité et modernité (PAM) a convoqué deux ministres...

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs...

Pegasus : le Maroc sollicite un spécialiste reconnu de l’analyse numérique

Accusé d’espionner des personnalités étrangères, le Maroc multiplie les actions pour démonter ces accusations qualifiées de « complot contre la stabilité du royaume ». Après les...

Pegasus : vers une brouille diplomatique Maroc-France ?

Le Maroc est accusé d’avoir ciblé les numéros de journalistes, de militants et de personnalités françaises, notamment le président Emmanuel Macron à l’aide du logiciel israélien...

Nous vous recommandons

Vers la levée des restrictions sanitaires au Maroc

Le ministre de la Santé et de la protection sociale et le comité scientifique et technique tiennent une réunion ce lundi 14 février, au cours de laquelle une nouvelle stratégie de lutte contre le coronavirus devrait être adoptée. S’achemine-t-on vers la...

Tensions Maroc-Espagne : Sanchez veut rencontrer Mohammed VI

Le chef de l’Exécutif espagnol, Pedro Sanchez, négocierait depuis l’été dernier, une rencontre avec le roi Mohammed VI pour arrondir les angles et rétablir les relations diplomatiques. Mais pour le moment, l’initiative peine à...

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul face à la police judiciaire

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul, extradé d’Espagne a été remis, mardi aux autorités marocaines. Celui qui se qualifie d’ennemi du Maroc est interrogé à la Brigade nationale de la police judiciaire...

Les Marocains, malheureux ?

Le Maroc est classé 100ᵉ pays le plus heureux du monde selon le rapport 2022 sur le bonheur. Un recul de 11 places par rapport au classement de 2019.

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...

Sebta craint (déjà) le retour des MRE

Des embouteillages monstres de Marocains d’Europe arrivant à Sebta dans le cadre de l’Opération Marhaba ont été enregistrés à la frontière de Tarajal depuis le début de ce mois de juillet. Les autorités locales ont pris les dispositions urgentes pour éviter,...

Royal Air Maroc lance une nouveauté pour les voyageurs

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en service d’une nouvelle plateforme pour satisfaire aux préoccupations des passagers liées aux restrictions sanitaires.

Des hôteliers marocains appellent à la légalisation des relations hors mariage

L’interdiction des relations sexuelles extraconjugales imposée aux musulmans affecte le marché intérieur hôtelier déjà très affaibli par la crise sanitaire.

Maroc-Algérie : les dégâts collatéraux de la rupture des relations (vidéo)

La rupture définitive des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ne sera pas sans conséquence sur une partie de l’Afrique. Moussaab Hammoudi, chercheur en sciences politiques à l’EHESS, estime que la Libye et le Sahel vont en...

L’appel urgent aux habitants de Casablanca

La wilaya de Casablanca-Settat a relancé vendredi, son appel pour redoubler de vigilance face à la recrudescence du Covid-19 avec une poussée du variant Delta. Elle insiste sur le respect des gestes barrières, à l’accord des facilités aux salariés pour se...