« Le Maroc veut toujours étouffer Sebta et Melilla »

29 janvier 2023 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le président de Vox Ceuta, Juan Sergio Redondo, dit ne rien espérer de positif de la réunion de haut niveau entre l’Espagne et le Maroc, prévue les 1ᵉʳ et 2 février à Rabat. Selon lui, le Maroc n’a pas l’intention de renoncer à sa politique de blocus contre Sebta et Melilla.

« Le Maroc ne se soucie pas du développement, du bien-être et du progrès de Sebta et Melilla et exigera beaucoup de l’Espagne qui a pris l’habitude de se soumettre aux exigences du royaume au détriment de sa politique étrangère en Afrique du Nord et du Maghreb », a déclaré Redondo.

À lire : Vox exige la reconnaissance par le Maroc de l’« espagnolité » de Sebta et Melilla

Le leader de Vox est convaincu que cette rencontre de haut niveau n’aboutira qu’à « un renforcement de la position du Maroc en ce qui concerne Ceuta et Melilla, qu’il continuera à étouffer économiquement et commercialement, nous inondant de leurs produits de mauvaise qualité et de fabrication douteuse ».

À lire : Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

Selon Redondo, le Maroc va continuer à maintenir « sa position géostratégique au Sahara, dans le détroit et les eaux canariennes et sahariennes ». « La prétendue douane commerciale à Sebta ne sera rien d’autre qu’un racket frontalier qui ne profitera qu’au Maroc », conclut-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Vox exige la reconnaissance par le Maroc de l’« espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox a exigé devant le Sénat « la révocation de l’accord de réouverture des frontières jusqu’à ce que le Maroc reconnaisse de façon formelle et expresse la souveraineté...

Vox exige du Maroc la reconnaissance de « l’espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox demande au gouvernement de Pedro Sanchez d’exiger du Maroc la reconnaissance « explicite » de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilla.

Elections à Melilla : le Maroc accusé d’achat de votes

L’achat de votes à Melilla, une pratique dont on accuse le Maroc, prend des proportions alarmantes dans la ville. Un journal espagnol alerte sur cette fraude électorale dans le...

Le Maroc accusé d’étouffer Melilla

Vox a déploré le maintien par le Maroc de la fermeture des douanes commerciales de Melilla, lesquelles auraient dû être réactivées depuis janvier dernier, selon les accords...

Ces articles devraient vous intéresser :