Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

9 mars 2022 - 05h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Vox continue d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de protéger Ceuta et Melilla des envies annexionnistes du Maroc. Le parti a même proposé au Congrès et au Sénat que les villes autonomes soient sous la protection de l’OTAN. Mais toutes ces initiatives n’ont pas prospéré.

Plusieurs rapports, notamment celui de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, ont alerté sur l’intention du Maroc d’annexer les deux villes autonomes. La question préoccupe le parti Vox qui a interpellé en décembre le gouvernement pour savoir quelles stratégies il entend mettre en place pour protéger les deux enclaves, « vulnérables » en cas d’attaque par le Maroc.

En réponse, le gouvernement a indiqué que le Maroc est un « partenaire stratégique » avec lequel il veut « maintenir la meilleure relation de voisinage possible », assurant toutefois qu’il « défendra toujours les intérêts de l’Espagne ». L’Exécutif de Pedro Sanchez a aussi rassuré que les forces armées surveillent 24 heures sur 24 « les frontières terrestres, les eaux territoriales et l’espace aérien national, afin de garantir la sauvegarde de la souveraineté de l’Espagne ».

À lire : Ceuta et Melilla : Vox dénonce la passivité du gouvernement face aux menaces marocaines

La formation d’extrême droite a aussi interpellé le gouvernement sur le classement fait par l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) qui considère les eaux canariennes comme marocaines. Le gouvernement a précisé en réponse que la portée de cette classification est « strictement statistique ». « Ni la dénomination ni la délimitation des différents départements dans lesquels les zones de pêche utilisées […] n’ont absolument aucun effet sur la souveraineté des eaux auxquelles il se rapporte », a-t-il souligné.

Pour la formation politique, le gouvernement a « démissionné » dans sa mission de « défendre Ceuta et Melilla », rappelant à propos les assauts de milliers de migrants subsahariens la semaine dernière à Melilla. « On a vu comment l’Espagne a été attaquée et le ministère de l’Intérieur a mis plus de 48 heures à réagir, après deux assauts sur la clôture », a déploré Vox qui a dénoncé par ailleurs « la passivité » du Maroc qui, selon lui, « n’est pas un partenaire, encore moins stratégique ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Dans son rapport intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla du point de vue de la zone grise », l’Institut de sécurité et de culture, à travers l’Observatoire...

Melilla : un parti politique exige la fin de l’accord de bon voisinage avec le Maroc

La section Melilla du parti Vox a demandé aux autorités espagnoles de mettre fin à l’accord de bon voisinage avec le Maroc. En cause, les bébés marocains nés dans la ville...

Vox demande une délimitation claire des eaux territoriales à Ceuta et Melilla

Le parti Vox a présenté une proposition de loi au Congrès pour demander au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour procéder au tracé des frontières à Ceuta et...

Le « chantage » du Maroc dénoncé

Le parti Vox a dénoncé « le chantage économique et la pression démographique » du Maroc qui « prépare et organise les assauts à sa convenance ». Il reproche aussi au...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.