La frontière Maroc-Espagne débattue au parlement espagnol

17 mars 2022 - 12h00 - Ecrit par : A.S

Vox et le Parti populaire (PP) se sont affrontés mercredi au Congrès au sujet des mesures de protection de la frontière de Melilla avec le Maroc, après les derniers assauts de migrants. Le PP n’est pas pour un détachement permanent des forces armées à la clôture, faisant allusion à la protection de l’OTAN, tandis que Vox milite pour.

Le débat fait suite aux déclarations du ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, qui, interpelé la semaine dernière par les députés après les assauts de migrants à la frontière de Melilla, a dénoncé la « violence » de ces derniers, tout en saluant la bonne coopération migratoire avec le Maroc. Les partis proches du pouvoir, le PSOE et Podemos, abondant dans le même sens, ont rappelé les actions engagées par l’Exécutif pour doter Ceuta et Melilla d’une « frontière intelligente ».

À lire : Ceuta et Melilla sous la protection de l’OTAN : le Sénat rejette la proposition de Vox

Pour le député PP, Ricardo Tarno, le Maroc est un « allié indispensable pour mettre fin à l’immigration irrégulière », rappelant à juste titre l’aide du Maroc qui a permis d’empêcher, plus d’une fois, des milliers de migrants d’entrer à Melilla. Selon le parlementaire, un déploiement permanent des forces armées demande une « collaboration spécifique » avec la Garde civile et la police nationale. C’est pourquoi il a invité Vox à « moins de démagogie et de discours de peur » sur cette question de protection des villes autonomes par l’OTAN.

À lire : Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

De son côté, le député Vox, Javier Ortega Smith, a critiqué cette « contradiction absurde » du PP et de Vox sur cette question, assurant que « l’Europe ne survivra que si elle a des nations fortes » et des « frontières sûres ». Il a en outre reproché à Podemos de « soutenir » Vladimir Poutine qu’il considère comme un « dictateur, communiste, tyran », sans oublier de dénoncer les mineurs étrangers non accompagnés qu’il décrit comme des gangs de jeunes, ainsi que les migrants « qui causent l’insécurité dans nos rues ».

Tags : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - OTAN

Aller plus loin

Sahara marocain : le Maroc apprécie la nouvelle position de l’Espagne

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a indiqué vendredi, que le Maroc se réjouit de la nouvelle position ainsi que...

Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

Vox continue d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de protéger Ceuta et Melilla des envies annexionnistes du Maroc. Le parti a même proposé au Congrès et au Sénat que les...

Le parti Vox demande la protection de Ceuta et Melilla par l’OTAN

Le parti d’extrême droite Vox présentera lundi à la Commission de défense du Congrès une proposition de loi demandant au gouvernement d’inclure les villes de Ceuta et Melilla sous la...

Assauts de Melilla : le PP et Vox interpellent le gouvernement

Le Parti populaire (PP) et Vox demandent des explications au gouvernement espagnol au sujet des assauts massifs de migrants subsahariens à Melilla mercredi et jeudi...

Nous vous recommandons

Décès d’un douanier lors d’une course poursuite dans le Détroit de Gibraltar

José Luis Dominguez Iborra, un responsable du Service de sécurité des douanes d’Algésiras, est décédé dimanche après que l’hélicoptère dans lequel il se trouvait s’est écrasé dans la mer lors d’une course...

Sahara : les États-Unis ont-il fait pression sur l’Espagne ?

La récente visite en Espagne de la sous-secrétaire d’État américaine, Wendy Sherman, aurait été déterminante dans la décision du pays de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc.

Maroc : le gouvernement promet jusqu’à 100 000 dh par mois pour les médecins

Dans le PLF 2022, le gouvernement a alloué un budget de 23,5 MMDH au ministère de la Santé et de la protection sociale, incluant la revalorisation de l’exercice du métier de médecin.

Le Maroc va acquérir le système antimissile aérien Patriot américain

Les États-Unis envisagent de vendre au Maroc la dernière version du système antimissile aérien Patriot. Le royaume est cité comme potentiel client avec deux autres pays européens.

El Othmani laisse un mauvais souvenir à la famille d’Abdelkarim El Khattabi

Avant la passation des pouvoirs entre Saâdeddine El Othmani et son successeur Aziz Akhannouch, l’ancien chef du gouvernement avait signé un décret d’expropriation pour cause d’utilité publique. Parmi les victimes de cette expropriation se trouvent les El...

Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, se retrouvent en prison pour avoir conduit une camionnette contenant des armes et bloqué l’Interstate 95 à Wakefield, dans le Massachusetts en juillet...

L’Algérie a du mal à satisfaire l’Espagne en gaz

L’Algérie n’a pas pu satisfaire pleinement la demande en gaz de l’Espagne après la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Avec la faible capacité du Medgaz, les importations de gaz de l’Espagne depuis l’Algérie ont chuté de...

Vahid Halilhodzic est le sélectionneur le mieux payé de la CAN, voici son salaire

Vahid Halilhodzic, entraîneur de l’équipe du Maroc de football, arrive en tête du classement des sélectionneurs les mieux payés de la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se déroule au...

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols vers le Portugal

Suite à l’annonce de la suspension des vols exceptionnels destinés à rapatrier les Marocains bloqués à l’étranger à partir du 23 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) envisage d’opérer de nouveaux vols (soumis à autorisation spéciale) le 20 et...

Atterrissage d’urgence d’un avion de Royal Air Maroc (vidéo)

Alors qu’un avion de Royal Air Maroc (RAM) se posait sur la piste à l’aéroport d’Oujda dimanche dernier, l’un de ses pneus a pris feu. Fort heureusement, aucune victime ni dégât matériel n’est à déplorer.