Melilla demande la réouverture contrôlée de la frontière avec le Maroc

23 mars 2022 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, plaide pour la réouverture « contrôlée » de la frontière avec le Maroc, après plus de deux ans de fermeture.

De Castro estime qu’il est temps que la frontière avec le Maroc soit rouverte, assurant que les entrées dans la ville de Melilla seront contrôlées. « Toute personne qui transite d’un côté à l’autre devra subir les formalités exigées à toute frontière », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

À lire : Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

Concernant la souveraineté de Melilla, De Castro estime que cette question « ne devrait même pas être soulevée », rappelant que la ville autonome existe depuis 524 ans, bien avant même l’Espagne. « Le Maroc doit respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de la ville… », a-t-il insisté, précisant que le royaume ne peut pas être un « bon voisin » s’il « étouffe » Melilla.

À lire : Ceuta et Melilla au cœur des négociations entre l’Espagne et le Maroc

Le président de Melilla espère qu’avec la « nouvelle étape » qui s’ouvre dans la relation entre le Maroc et l’Espagne, après le changement de position sur le Sahara de cette dernière, le royaume renoncera à ses envies « annexionnistes » sur la ville autonome et que les assauts de migrants vont cesser. Il abordera d’ailleurs cette question migratoire avec le président Pedro Sanchez qui est attendu ce mercredi dans la ville.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Melilla

Aller plus loin

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de...

Appel à la normalisation du trafic frontalier Maroc-Melilla

Eduardo de Castro, président de l’enclave de Melilla, appelle le gouvernement espagnol à négocier avec le Maroc un retour total à la normale au niveau du trafic frontalier.

« Melilla n’a jamais été une colonie »

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain...

Des drones pour renforcer les frontières de Melilla avec le Maroc

Le ministère de l’Intérieur espagnol a lancé en janvier la commande en urgence de quatre drones à usage militaire pour renforcer la sécurité au niveau des frontières à Ceuta et...

Ces articles devraient vous intéresser :