« Melilla n’a jamais été une colonie »

22 mars 2022 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il espère que cette reprise des relations aura des effets positifs sur le développement de la ville autonome.

Eduardo de Castro analyse les implications en termes de souveraineté, d’immigration et d’économie que l’accord entre l’Espagne et le Maroc sur le Sahara aura sur la ville de Melilla dont il défend l’espagnolité. « Le Maroc n’a jamais exercé de souveraineté sur Melilla qui a 524 ans. À cette époque, l’Espagne existait à peine. Les revendications du Maroc concernant Ceuta et Melilla ne sont que des revendications... », a-t-il déclaré dans une interview à El Confidencial.

Le président de la ville autonome espère que le Maroc respectera ses engagements, déplorant le fait que jusqu’à présent, le royaume « n’a pas été un partenaire très fiable, sage ». « Je suis ravi que nous commencions une nouvelle étape. Je sais que les choses iront bien dans les prochaines années », s’est-il réjoui, soulignant toutefois les menaces du Maroc qui a « toujours utilisé l’immigration comme un élément de pression ».

À lire : Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

De Castro souhaite aussi la réouverture de la frontière, restée fermée depuis deux ans, pour que la fluidité soit rétablie dans la circulation des personnes et des biens. Cette mesure a fait perdre plus de 700 millions d’euros à Melilla, a-t-il déploré, appelant par ailleurs à la réouverture des douanes commerciales fermées unilatéralement par le Maroc en 2018.

« Nous avons été touchés, mais de l’autre côté de la frontière, c’est bien pire. Les gens vivent très mal. Il y en a qui travaillent ici depuis des années à qui nous envoyons de l’argent parce que nous savons qu’ils ont faim », a expliqué le président de Melilla. Et de conclure : « Le Maroc est un voisin compliqué pour ce gouvernement comme pour tout autre. Ce qui est souhaitable, c’est la réciprocité… ».

Sujets associés : Melilla - Espagne - Immigration clandestine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Melilla désertée par les investisseurs à cause des assauts de migrants

Le président de Vox Melilla, José Miguel Tasende, a déclaré que les assauts de migrants « de plus en plus massifs et violents » ne sont pas de nature à rassurer les hommes...

Assauts de Melilla : l’Espagne accuse le Maroc

Les services de renseignement espagnols (CNI) assurent que des milliers de migrants subsahariens ont pris d’assaut la frontière de Melilla mercredi dernier parce que le Maroc «...

L’espagnolité de Melilla « n’est pas négociable »

Réagissant après la publication, lundi, du rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla sur « les prétentions du Maroc » sur les deux enclaves, le président du gouvernement de...

Ceuta et Melilla au cœur des négociations entre l’Espagne et le Maroc

La défense de l’intégrité territoriale, notamment à Ceuta et Melilla, a été l’une des conditions posées par l’Espagne au Maroc pour soutenir le plan d’autonomie du...

Nous vous recommandons

Melilla

Le Maroc « occupe » le no man’s land près de Melilla, grincement de dents en Espagne

Le Maroc occupe son territoire à moins de 500 mètres du no man’s land avec Melilla. Le royaume construit dans cette zone des résidences et même une école, ce qui fait grincer des dents du côté espagnol.

Douane commerciale de Melilla : l’Europe invite l’Espagne à prendre ses responsabilités

L’Union européenne dit être informée de l’interdiction par le Maroc du trafic de marchandises en provenance de Melilla, mais souligne que « la gestion des douanes relève de la responsabilité des autorités nationales...

Melilla compte sur l’Europe pour faire pression sur le Maroc

La Confédération des employeurs de Melilla (CEME-CEOE) dénonce la fermeture unilatérale par le Maroc du poste douanier et entend saisir le Conseil de l’Europe «  pour qu’elle contraigne le Maroc à autoriser à nouveau les importations ...

Des militaires aux frontières de Sebta et Melilla ?

Le chef de file de l’opposition et président du Parti populaire (PP), Pablo Casado, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de renforcer la sécurité au niveau des frontières de Sebta et Melilla en y déployant un contingent militaire...

Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Les migrants qui ont tenté de rentrer illégalement à Melilla vendredi depuis Nador, ont fait preuve de violence extrême sur les forces de sécurité marocaines qui leur bloquaient le chemin.

Espagne

Marrakech dans le top 10 des réservations pour les vacances d’été

Marrakech se trouve dans le top 10 des destinations où les Français font des réservations pour un voyage cet été. Il s’agit d’un classement du voyagiste espagnol eDreams ODIGEO.

Cepsa renforce sa présence au Maroc

Cepsa a renouvelé jusqu’en 2032 son partenariat avec ExxonMobil pour la production et la distribution de lubrifiants marins en Espagne, au Portugal et à Gibraltar, avec une extension de la collaboration au...

Des MRE rapatriés par l’Espagne

Le rapatriement des Espagnols et des MRE bloqués au Maroc se poursuit. La compagnie maritime Baleària a prévu deux nouvelles traversées les 28 et 29 août.

RIU rouvre ses six hôtels au Maroc

Après la réouverture du RIU Tikida Palmeraie à Marrakech, le 4 février, et du RIU Palace Tikida Agadir le 7 février, la chaîne hôtelière RIU a décidé de rouvrir ses quatre autres hôtels au Maroc.

Sahara : un parfum de victoire pour le Maroc

Le Maroc est proche de la victoire au Sahara, en obtenant le soutien d’Israël au plan d’autonomie après celui de l’Espagne, indique un célèbre journal britannique.

Immigration clandestine

Le Maroc blinde ses frontières avec Ceuta

Afin d’assurer un meilleur contrôle aux frontières avec Ceuta après la crise migratoire de mai, le Maroc a engagé des travaux de renforcement au niveau du Tarajal. Deux nouvelles clôtures sont en cours de...

Reconnaissance du Sahara : le CNI espagnol avait surestimé la réaction algérienne

Les arrivées de migrants depuis l’Algérie sur les côtes d’Almería, Murcie, Ibiza et Formentera ont chuté de 36 % cette année, contrairement aux alertes des services de renseignement espagnols qui annonçaient une augmentation du flux migratoire depuis ce pays...

Des Marocaines arrêtées pour trafic de migrants en Espagne

La Garde civile de Ceuta a arrêté 14 femmes dont des Marocaines, en tant qu’auteures présumées de trafic de migrants marocains, mineurs comme majeurs, vers Algésiras.

Mineurs : l’Espagne refile la patate chaude au Maroc

Le deuxième vice-président de Ceuta, Carlos Rontomé, donnant des détails sur l’opération de rapatriement au Maroc des mineurs arrivés en mai dans la ville autonome, a déclaré vendredi que « le gouvernement marocain se chargera de rechercher les familles des...

Un Marocain retrouvé mort dans un hôtel aux îles Canaries

Un jeune d’origine marocaine, qui avait été hébergé par les autorités dans la ville de San Bartolomé de Tirajana, a été retrouvé mort ce lundi, dans une chambre de l’hôtel Waikiki, dans les îles Canaries.