« Melilla n’a jamais été une colonie »

22 mars 2022 - 17h20 - Ecrit par : A.S

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il espère que cette reprise des relations aura des effets positifs sur le développement de la ville autonome.

Eduardo de Castro analyse les implications en termes de souveraineté, d’immigration et d’économie que l’accord entre l’Espagne et le Maroc sur le Sahara aura sur la ville de Melilla dont il défend l’espagnolité. « Le Maroc n’a jamais exercé de souveraineté sur Melilla qui a 524 ans. À cette époque, l’Espagne existait à peine. Les revendications du Maroc concernant Ceuta et Melilla ne sont que des revendications... », a-t-il déclaré dans une interview à El Confidencial.

Le président de la ville autonome espère que le Maroc respectera ses engagements, déplorant le fait que jusqu’à présent, le royaume « n’a pas été un partenaire très fiable, sage ». « Je suis ravi que nous commencions une nouvelle étape. Je sais que les choses iront bien dans les prochaines années », s’est-il réjoui, soulignant toutefois les menaces du Maroc qui a « toujours utilisé l’immigration comme un élément de pression ».

À lire : Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

De Castro souhaite aussi la réouverture de la frontière, restée fermée depuis deux ans, pour que la fluidité soit rétablie dans la circulation des personnes et des biens. Cette mesure a fait perdre plus de 700 millions d’euros à Melilla, a-t-il déploré, appelant par ailleurs à la réouverture des douanes commerciales fermées unilatéralement par le Maroc en 2018.

« Nous avons été touchés, mais de l’autre côté de la frontière, c’est bien pire. Les gens vivent très mal. Il y en a qui travaillent ici depuis des années à qui nous envoyons de l’argent parce que nous savons qu’ils ont faim », a expliqué le président de Melilla. Et de conclure : « Le Maroc est un voisin compliqué pour ce gouvernement comme pour tout autre. Ce qui est souhaitable, c’est la réciprocité… ».

Tags : Melilla - Espagne - Immigration clandestine

Aller plus loin

Melilla demande la réouverture contrôlée de la frontière avec le Maroc

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, plaide pour la réouverture « contrôlée » de la frontière avec le Maroc, après plus de deux ans de...

Ceuta et Melilla au cœur des négociations entre l’Espagne et le Maroc

La défense de l’intégrité territoriale, notamment à Ceuta et Melilla, a été l’une des conditions posées par l’Espagne au Maroc pour soutenir le plan d’autonomie du...

Assauts de Melilla : l’Espagne accuse le Maroc

Les services de renseignement espagnols (CNI) assurent que des milliers de migrants subsahariens ont pris d’assaut la frontière de Melilla mercredi dernier parce que le Maroc «...

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de l’Espagne,...

Nous vous recommandons

Des drones turcs livrés au Maroc

Le Maroc a réceptionné sa première livraison de drones militaires turcs de type B2b Bayraktar. Une livraison qui lui permettra de renforcer son armement.

Le Maroc rapatrie ses neuf journalistes sportifs d’Algérie

Le Maroc a procédé jeudi au rapatriement des neuf journalistes sportifs refoulés mercredi à l’aéroport d’Oran en Algérie, alors qu’ils étaient arrivés pour couvrir les Jeux méditerranéens.

L’Algérie se réarme-t-elle en vue d’une guerre avec le Maroc ?

En crise avec le Maroc, l’Algérie a dépensé, entre 2010 et 2020, 90 milliards de dollars en équipements militaires et envisage d’en acquérir d’autres. C’est ce que révèle un rapport sécuritaire rédigé en conclusion des travaux d’une mission d’information sur les...

La France refuse le visa à des médecins marocains

Des médecins marocains se sont vus refuser un visa d’entrée en France, alors qu’ils devaient participer à une activité scientifique tenue du 7 au 9 mai à Paris.

L’Espagne réduit encore ses importations de gaz algérien

L’Espagne réduit progressivement ses importations de gaz depuis l’Algérie. Entre mars et avril, ces importations ont chuté de 14,3 %, passant de 11 139 GWh à 9 545 GWh, selon les données publiées ce lundi par...

Enquête après le décès d’une Québécoise au Maroc

Une Québécoise de 26 ans est récemment décédée au Maroc après avoir subi une intervention chirurgicale. Le Bureau du coroner du Québec a décidé d’ouvrir une enquête pour élucider la mort de la jeune femme.

MRE : l’opération Marhaba pour redynamiser le tourisme marocain

Suspendue pendant deux ans à cause de la pandémie de Covid-19, l’opération Marhaba a été relancée au grand bonheur des Marocains résidant de l’étranger qui rentrent au pays pour passer les vacances en famille ou revoir leurs parents, mais aussi des...

Le Maroc accusé d’avoir violé l’espace maritime espagnol

La marine espagnole, en charge de la surveillance des espaces maritimes du pays, a alerté « depuis des mois » contre les mesures prises par le Maroc pour l’installation d’une ferme piscicole près des îles...

Le téléphone du roi Mohammed VI espionné ?

Le roi Mohammed VI et des membres de la famille royale auraient été sélectionnés comme cibles par un utilisateur du logiciel israélien Pegasus. C’est ce que révèle l’enquête menée par le consortium international créé par Forbidden...

Les industriels turcs mettent l’industrie marocaine de la chaussette à genou

L’introduction illégale des machines à produire les chaussettes en polyester par des industriels turcs inondent et ruinent le marché de l’industrie marocaine de la chaussette. Les unités de production de chaussettes opérant légalement au Maroc sont au bord...