Sebta et Melilla veulent contrer les « stratégies hybrides » du Maroc

2 juin 2022 - 09h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les présidents de Ceuta et Melilla, Juan Jesús Vivas et Eduardo de Castro, ont appelé ce mercredi à une plus grande intégration de leurs deux villes dans l’Union européenne (UE) pour contrer les « stratégies hybrides » du Maroc.

Vivas et De Castro ont rappelé la crise migratoire de mai 2021 à Ceuta, provoquée par l’entrée massive de migrants dans la ville autonome. « Nous ne serions pas sortis de l’épisode de mai sans l’Espagne et l’Europe », a déclaré Vivas à Europa Press, en marge de la présentation du rapport sur Ceuta et Melilla par le député européen de Ciudadanos, et très critique du Maroc, Jordi Cañas, devant le parlement européen.

Le rapport propose l’intégration effective de Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen, dans l’union douanière de l’Union (TAU) et un nouveau statut aux deux villes, mettant en relief les avantages et les inconvénients de ces choix pour parvenir à une plus grande intégration. « Le principal risque » pour l’avenir de Ceuta et Melilla, c’est la « stratégie » développée par Rabat qui revendique sa souveraineté sur les deux villes, et qui consiste à maintenir une pression migratoire et un blocus économique sur ces dernières, souligne le rapport.

À lire : L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

« Nous devons mettre Ceuta et Melilla sur la carte de l’Europe parce qu’elles en font partie… », a déclaré Cañas, précisant que le rapport vise à ouvrir « un large débat sur l’avenir » de Ceuta et Melilla, après l’événement « douloureux » de mai 2021. « Ceuta et Melilla sont un territoire européen et leur souveraineté n’est pas en cause », a expliqué l’eurodéputé.

La frontière de Ceuta doit être considérée « en l’état comme une frontière extérieure de l’UE », a soutenu Vivas, appelant à établir une douane commerciale avec le Maroc. Les présidents de Ceuta et Melilla ont par ailleurs exprimé leur intention de maintenir des relations de bon voisinage avec le Maroc. Des relations « essentielles », mais « complémentaires », selon De Castro.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Union européenne

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

L’Espagne prend des mesures drastiques pour sécuriser Ceuta et Melilla face à la menace du Maroc de récupérer les deux villes autonomes. Le gouvernement de Sanchez envisage entre...

Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Les villes de Ceuta et Melilla subissent depuis des années la pression économique du Maroc. Étouffées, elles estiment être laissées à leur sort par le gouvernement espagnol. Selon...

L’Espagne demande l’aide de l’Otan pour protéger Ceuta et Melilla

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, rencontre demain lundi, Joe Biden, en marge du sommet de l’OTAN. La crise migratoire avec le Maroc sera sans doute au cœur...

« Attaquer Ceuta, c’est attaquer l’Espagne et l’Europe »

L’eurodéputé socialiste, Lopez Aguilar, estime que le parlement européen ne trouverait pas d’objection à soutenir la suppression de l’exemption de visa Schengen accordée aux...

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

Le gouvernement espagnol prévoit de mettre en œuvre en urgence un plan stratégique pour lutter contre le «  blocus économique du Maroc  » sur Ceuta et Melilla.

L’Europe ne se laissera pas « intimider » par le Maroc

L’Europe « ne se laissera intimider par personne » sur la question migratoire. Une déclaration faite mercredi par le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, se prononçant sur l’entrée massive de migrants de la petite enclave espagnole...

Plus de 1 000 mineurs marocains continuent d’errer à Ceuta

Plusieurs centaines de mineurs marocains continuent d’errer dans les rues de Ceuta, près d’un mois après la survenue de la crise migratoire. En tout, 900 mineurs sont pris en charge dans les centres ouverts par les autorités...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla prolongée

Les enclaves Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 31 mai. Ainsi en a décidé le gouvernement espagnol au regard du contexte diplomatique tendu qui prévaut avec le Maroc mais aussi à la situation...

La police marocaine empêche une dizaine de jeunes d’entrer à Sebta

Les autorités marocaines ont arrêté vendredi deux jeunes habitants de Sebta qui tentaient de faire passer au moins six migrants de la plage de Fnideq vers l’Espagne.

Melilla

Les Marocains bloqués à Sebta livrés à eux-mêmes

En raison de la fermeture de toutes les frontières marocaines pour cause de covid-19, environ 350 Marocains sont restés bloqués à Sebta et Melilla. Ils vivent dans des conditions précaires et difficiles.

Vox exige du Maroc la reconnaissance de « l’espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox demande au gouvernement de Pedro Sanchez d’exiger du Maroc la reconnaissance « explicite » de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilla.

Sebta et Melilla : le recours à la reconnaissance faciale decrié

La reconnaissance faciale lors des contrôles aux niveaux des frontières de Sebta et de Melilla, envisagée par les autorités espagnoles, est fortement contesté par les organisations de défense des droits de l’homme, qui dénoncent une violation des droits...

Les corps sans vie de deux Marocains retrouvés à Melilla

La Garde civile a retrouvé dimanche à Melilla les corps sans vie de deux Marocains, l’un flottant dans la mer et l’autre sur un terrain à côté de la frontière avec le Maroc.

Maroc : des tournois de poker pour blanchir l’argent

Des Marocains sont soupçonnés d’être en relation avec des réseaux britanniques de blanchiment d’argent, opérant à Sebta et Melilla. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Union européenne

L’Europe s’accorde sur le certificat sanitaire

Les chefs d’États et de gouvernement de l’Union européenne ont appelé à une mise en œuvre rapide du certificat sanitaire européen. Ils ont exprimé ce vœu lors d’un sommet à Bruxelles.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Libye : les migrants marocains détenus dans des conditions déplorables

Des centaines de migrants marocains sont depuis des mois retenus captifs et croupissent dans des prisons libyennes. Leur situation ainsi que le délai de leur rapatriement agitent une fois encore...

L’abattage sans étourdissement des animaux divise en Belgique et à la CJUE

Les régions flamande et wallonne ont adopté en 2017 des décrets exigeant l’étourdissement des animaux avant l’abattage afin de réduire leurs souffrances. Plusieurs associations juives et musulmanes ont introduit à la cour constitutionnelle belge, un...

Une étude affirme que le Covid-19 a été créé dans un laboratoire

L’origine du coronavirus vient d’être révélée par le rapport d’étude d’une équipe de scientifiques français. Il se serait échappé d’un laboratoire de recherche