« Le jeu a été cassé par le Maroc, nous n’avons pas fermé la frontière »

14 février 2023 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, a déclaré lundi que le Maroc, qui garde ses frontières fermées, est le seul responsable de la situation que vit la ville autonome.

« Espérons que les relations se remettent sur les rails, mais nous devons dire très clairement que le Maroc a cassé le jeu, pas l’Espagne. Nous n’avons pas fermé la frontière, nous avons payé le prix de tout ce que le Maroc a fait », a déclaré lundi Eduardo de Castro dans une interview sur la RTVE, abordant l’état des relations entre les deux pays et comment elles affectent Melilla.

À lire : Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

De Castro a appelé à une réciprocité dans les relations Maroc-Espagne qu’il souhaite davantage bonnes. « Il faut s’entendre, il faut être un bon voisin, mais un bon voisin, ce n’est pas celui qui vous étouffe, mais celui qui vous traite en bon voisin », a déclaré le président de Melilla, remerciant le gouvernement central qui a réussi à normaliser avec le Maroc après la décision de ce dernier de fermer les douanes commerciales en août 2018 et les frontières terrestres en mars 2020.

À lire : Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le président de Melilla est conscient que « la résolution des problèmes diplomatiques prend souvent du temps, mais qu’il faut procéder avec mesure et prudence » pour que les relations entre les deux pays soient totalement normalisées. Dans ce sens, il a salué l’implication et la « bonne volonté » du ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, qu’il a invité à « accélérer » la réouverture progressive des douanes.

Sujets associés : Espagne - Melilla

Aller plus loin

Le Maroc fait le pari d’une Melilla de casinos et de discothèques

Le président de la Chambre de commerce de Nador, Abdelhafid Aljarroudi, a présenté à une vingtaine d’étudiants du campus de l’Université de Grenade à Melilla en visite dans la...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de...

Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

La non-réouverture de la douane commerciale à Melilla, qui permet le trafic de marchandises avec le Maroc, pourrait entraîner une crise économique dans la ville autonome en...

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la...

Ces articles devraient vous intéresser :