L’Espagne s’impatiente de la réouverture des frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc

19 avril 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a exprimé lundi le souhait du gouvernement de voir les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc rouvrir « prochainement » et de manière « progressive », comme convenu avec les autorités marocaines.

« Les relations entre l’Espagne et le Maroc sont toujours stratégiques et seront approfondies. Nous devons tous nous en féliciter », a déclaré Grande-Marlaska à sa sortie du conseil des ministres. Le ministre a aussi salué la reprise des liaisons maritimes avec le Maroc, avant de rassurer que les frontières terrestres de Ceuta et Melilla rouvriront très prochainement et de manière « progressive ».

À lire : Melilla : des manifestants appellent à la réouverture de la frontière avec le Maroc

Des dizaines de personnes, à pied et en voiture, ont manifesté jeudi dernier au poste frontière de Beni-Ensar près de Melilla pour exiger la réouverture de la frontière, rappelle Publico, précisant que le mouvement a été soutenu par le parti Coalition pour Melilla (CPM) à travers une publication sur son compte Twitter officiel. « Les habitants de Melilla ont attendu ce moment pendant des années et cela ne devrait pas prendre plus de temps inutilement », a posté le parti.

À lire : L’Espagne attend la réouverture des frontières marocaines avec Sebta et Melilla

La délégation gouvernementale à Melilla a déclaré mercredi qu’aucune date n’a encore été retenue pour la réouverture de la frontière, pour couper court aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Pour le président régional du Parti populaire (PP), Juan José Imbroda, il y a « une sorte d’incertitude totale sur la réouverture des postes frontaliers », d’autant que les travaux en cours au niveau des postes frontières ne sont pas encore achevés.

À lire : Réouverture de la frontière de Melilla : l’Espagne refuse de céder à la pression

Les citoyens de Melilla ont appelé à un nouveau « rassemblement pacifique » devant le siège de la délégation le samedi 23 avril pour exiger la réouverture de la frontière. La déléguée du gouvernement, Sabrina Moh, a déjà averti les manifestants qu’elle ne cèderait pas aux pressions et aux menaces, soulignant que le gouvernement espagnol respecte la feuille de route conjointe avec le Maroc et veillera à l’intérêt général.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

L’Espagne maintient fermées les frontières avec le Maroc jusqu’au 15 mai

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées pour quinze jours encore les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc, afin de réunir toutes les conditions de la...

Réouverture de la frontière de Melilla : l’Espagne refuse de céder à la pression

Les habitants de Melilla continuent de faire pression sur l’Espagne à travers des appels de protestation nocturne pour exiger « l’ouverture immédiate » des points de passage...

L’Espagne attend la réouverture des frontières marocaines avec Sebta et Melilla

Après le réchauffement des relations entre l’Espagne et le Maroc, Madrid s’attend à ce que Rabat rouvre ses frontières avec Ceuta et Melilla. Des frontières restées fermées...

Un député espagnol veut obliger le Maroc à ouvrir ses frontières avec Sebta et Melilla

L’eurodéputé Jordi Cañas a demandé à la Commission européenne d’obliger le Maroc à rouvrir ses frontières avec Ceuta et Melilla qui sont, selon lui, «  asphyxiées  ».

Ces articles devraient vous intéresser :