Melilla : De Castro souhaite une reprise de la coopération avec le Maroc en 2022

26 décembre 2021 - 17h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, espère une réouverture de la frontière et une reprise des relations avec le Maroc dès l’année prochaine.

De Castro est « optimiste » et veut que les choses reviennent « à la normale » avec le Maroc et que les relations de bon voisinage reprennent, fait savoir COPE Melilla. « Il existe une volonté claire de coopération étroite », soutient-il, ajoutant que « la diplomatie espagnole et européenne doit continuer à promouvoir des voies communes de négociation à cet égard ».

À lire : Sebta et Melilla : probable réouverture des frontières en mars 2022

Le président de la ville autonome a rappelé la « place essentielle » qu’occupe la frontière avec le Maroc « pour des raisons familiales, fraternelles, économiques, humanitaires ou sécuritaires », déplorant « l’entrée massive de plus de 12 000 personnes à Ceuta » qui « a secoué la ville autonome, mobilisé l’Espagne et alerté l’Europe ». Cet épisode qui « laisse un souvenir douloureux et indélébile » a attiré l’attention de la communauté internationale sur la nécessité de protéger et de sécuriser les frontières de Ceuta et Melilla « par les institutions européennes ».

À lire : Maroc-Espagne : la frontière de Melilla sera au cœur de la rencontre de haut niveau

« Nous sommes la frontière sud de l’Espagne et, par conséquent, de l’Europe. Pour les migrants, atteindre Ceuta ou Melilla signifie atteindre l’Europe. Cette réalité oblige à considérer l’immigration comme un enjeu européen », a-t-il déclaré, précisant que depuis la crise migratoire de mai, « Madrid et Bruxelles ont compris, peut-être mieux que jamais, que défendre Ceuta et Melilla, c’est défendre l’Espagne et l’Europe ».

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Union européenne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

L’espagnolité de Melilla « n’est pas négociable »

Réagissant après la publication, lundi, du rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla sur « les prétentions du Maroc » sur les deux enclaves, le président du gouvernement de...

Maroc-Espagne : la frontière de Melilla sera au cœur de la rencontre de haut niveau

La question de la réouverture et du renforcement de la frontière de Melilla fera sans doute partie des sujets abordés lors de la prochaine rencontre de haut niveau entre le...

La ministre de la Défense espagnole réaffirme l’« espagnolité » de Melilla

La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, a réaffirmé la position de son pays concernant la ville de Melilla, affirmant, lors d’une visite, mercredi, que ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.