Le Maroc extrade Sébastien Raoult aux États-Unis

26 janvier 2023 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Trois semaines après la signature du décret d’extradition du jeune Français Sébastien Raoult, il a embarqué mercredi après-midi vers les États-Unis.

Accusé de cybercriminalité par le FBI, le jeune homme qui, avant ses démêlés avec la justice, n’était qu’un étudiant, risque une lourde peine dans cette affaire. Depuis son arrestation au Maroc, il était placé en détention à la prison de Tiflet 2.

À lire : Plaidoyer du père de l’étudiant français arrêté au Maroc

Cette extradition est une déception pour le père du jeune homme. Paul Raout a longtemps milité pour que son fils soit remis aux autorités françaises.

Sujets associés : France - États-Unis - Piratage - Extradition

Aller plus loin

Plaidoyer du père de l’étudiant français arrêté au Maroc

Le père de Sébastien Raoult, étudiant français arrêté puis incarcéré au Maroc, parce qu’il est suspecté par le FBI d’appartenir à un groupe de hackers et d’avoir piraté les...

Sébastien Raoult : le Maroc silencieux quant à la date d’extradition

Plus de 15 jours sont déjà passés depuis que le Maroc a signé le décret d’extradition de Sébastien Raoult, le jeune français incarcéré à la prison de Tiflet 2 et accusé de...

Le Maroc va extrader vers les États-Unis un Français poursuivi par le FBI

L’extradition vers les États-Unis du Français Sébastien Raoult, en prison au Maroc et accusé de piratage par le FBI, aura lieu dans les tout prochains jours. Le gouvernement...

Le Maroc favorable à l’extradition d’un Français vers les États-Unis

La justice marocaine a prononcé un « avis favorable » à l’extradition vers les États-Unis du Français Sébastien Raoult, soupçonné dans une affaire de cybercriminalité.

Ces articles devraient vous intéresser :

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.