Maroc : le dirham devient flexible en 2017

28 septembre 2016 - 18h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le début du processus de flexibilité du dirham devrait être lancé au deuxième semestre 2017, a déclaré le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, lors d’une conférence de presse organisée hier.

Le wali a également fait part de la mise en place d’une campagne de communication dans laquelle interviendront le ministère de l’Economie et des Finances, le secteur bancaire, les opérateurs économiques, la communauté journalistique, ainsi que la société civile.

Le ministère des Finances et Bank Al Maghrib avaient décidé, auparavant, de fixer les pondérations des devises de cotation à 60% pour l’euro et 40% pour le dollar, alors qu’elles étaient respectivement à 80% et 20%.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Ministère de l’Economie et des Finances - Abdellatif Jouahri

Aller plus loin

Maroc : ce que vous devez connaître sur la flexibilité du dirham (vidéo)

Le passage du Maroc à un régime de change plus flexible est imminent. L’occasion pour Bank Al-Maghrib de diffuser deux vidéos explicatives sur les notions de base du taux de...

« Pas de dévaluation du Dirham », assure le gouverneur de Bank Al Maghrib

Abdellatif Jouahri l’assure, il n’y aura pas de dévaluation du dirham comme le craignent les banques marocaines qui se ruent depuis plusieurs mois sur le marché des devises.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et de 0,63 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 22 au 28 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...

Le dirham se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,25% face à l’euro et de 0,44% vis-à-vis du dollar américain durant la semaine allant du 25 au 31 mai, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham chute à nouveau face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,85% face à l’euro et s’est apprécié de 1,90% vis-à-vis du dollar américain durant la période allant du 29 septembre au 5 octobre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Le dirham s’envole par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 1,34% vis-à-vis de l’euro et de 2,31% face au dollar américain durant la période du 21 au 27 décembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?