Maroc : les stations-service accusées de ne pas répercuter les baisses des cours de pétrole

29 septembre 2016 - 13h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Les sociétés de distribution de produits pétroliers sont accusées par le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, de ne pas répercuter les baisses des prix du pétrole sur le consommateur.

Lors d’une conférence de presse organisée cette semaine où il était essentiellement question de la flexibilité du dirham, le Wali a jugé que les prix à la pompe ne jouaient que dans un sens, celui de la hausse et jamais à la baisse, rapporte le journal l’Economiste.

D’après les calculs effectués par la banque centrale, les distributeurs pétroliers marocains en profitent pour améliorer leurs marges sur le dos des consommateurs.

Au Maroc, jusqu’à l’année dernière, les prix à la pompe étaient imposés par l’Etat et le carburant était subventionné par la Caisse de compensation. Depuis la réforme votée par le gouvernement d’Abdelilah Benkirane, aucune subvention n’est accordée aux consommateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Caisse de compensation - Carburant - Abdellatif Jouahri

Aller plus loin

Maroc : après le carburant de contrebande algérien, voici l’égyptien

Les autorités égyptiennes ont procédé récemment à la saisie de 25 tonnes d’essence pur sur un bateau au port d’Alexandrie, au nord de l’Egypte, qui avait pour destination le...

Bonne surprise : le prix de l’essence est en baisse ce matin au Maroc

Bonne surprise pour les automobilistes ce matin dans les stations-service. Le prix du carburant devrait connaître une baisse dans la plupart des régions marocaines.

Maroc : forte augmentation du prix du carburant ce weekend

Une forte augmentation du prix du carburant a été notée ce weekend dans les stations-service à travers tout le Maroc. Les hausses atteignent parfois 40 centimes.

L’Algérie perd plus d’un milliard de dollars par an en carburant de contrebande avec le Maroc

C’est un manque à gagner de plus de deux milliards de dollars par an que perdrait l’Algérie à cause de la contrebande de carburant. Le Maroc représenterait une grande part de ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,45 % vis-à-vis de l’euro et de 0,39 % face au dollar américain durant la période du 04 au 10 janvier, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,54% vis-à-vis de l’euro et de 0,27% face au dollar américain, durant la semaine allant du 06 au 12 juillet courant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Le dirham baisse face à l’euro et au dollar

La valeur du dirham a baissé de 1,04 % face à l’euro et de 1,75 % vis-à-vis du dollar entre les mois de septembre et d’octobre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Stabilité du dirham face à l’euro et légère dépréciation face au dollar

La devises marocaines est restée quasi stable vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,31% face au dollar américain, durant la période du 26 octobre au 1er novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine est appréciée de 0,68 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,71 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 2 au 8 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur face à l’euro

Le dirham marocains’est apprécié face à l’euro (0,58%) et déprécié face au dollar américain (0,75%) durant la période allant du 31 août au 06 septembre, selon les données publiées par Bank al-Maghrib.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,54 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).