Maroc : le ministre de l’énergie promet le maintien des prix des carburants pendant 4 ans

21 septembre 2015 - 14h20 - Economie - Ecrit par : J.L

Les prix des carburants ne connaîtront aucune hausse au cours des quatre prochaines années au Maroc, a affirmé le ministre de l’Energie et des Mines Abdelkader Amara.

Les projections optimistes du ministre islamiste sont basées sur des études réalisées par les plus grands analystes du marché pétrolier mondial, selon lesquelles le prix du pétrole devrait avoisiner les 50 dollars le baril et ne dépasserait pas les 60 dollars au pire des cas durant les 48 mois à venir.

Selon le ministre qui intervenait lors d’une rencontre à Meknès, organisée par le groupe Afriquia, filiale d’Akwa group, leader national de la distribution de carburants et de gaz au Maroc, la stabilité du prix du pétrole au niveau mondial sert particulièrement les intérêts économiques du Maroc, estimant que la libéralisation totale des prix du gasoil et de l’essence en vertu de laquelle l’Etat cessera de fixer les prix maximums des carburants à partir du mois de décembre prochain, contribuera au rehaussement du niveau de compétitivité des sociétés opérant dans le domaine de la commercialisation des carburants au Maroc.

Cette compétitivité, poursuit le ministre, permettra de relever la qualité des produits et des services proposés par les sociétés de distribution, prévoyant des baisses des prix des carburants, comme c’est le cas dans les secteurs des télécommunications. Amara affirme qu’il n’y aura pas d’entente sur les prix entre les entreprises de distribution des carburants au Maroc, où 17 groupes opèrent dans le domaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Energie - Akwa group - Abdelkader Amara - Carburant

Aller plus loin

Le prix de l’essence au Maroc, parmi les plus chers au monde

Le Maroc arrive à la 17ème position des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), où l’essence est moins chère avec 1,08 dollar le litre soit (9,7 DH), d’après le...

Ça y est, le carburant n’est plus subventionné au Maroc

Les produits pétroliers ne seront plus subventionnés par la Caisse de compensation à partir de lundi prochain, vient déclarer le ministre chargé des affaires générales, Mohamed...

Maroc : le prix de l’essence baisse, le gasoil augmente

Le prix du gasoil enregistrera une légère augmentation à partir de ce mercredi, a annoncé mardi le ministère chargé des Affaires générales et de la Gouvernance dans un communiqué.

Maroc : Baisse record du prix de l’essence et du gasoil

Les prix du gasoil et de l’essence, mais aussi du fioul, enregistreront des baisses records à partir de mardi 1er septembre, en raison de la chute du prix du pétrole brut et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.