Du carburant de contrebande saisi à la frontière maroco-algérienne

17 novembre 2015 - 12h20 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

30 705 litres de carburant de contrebande ont été saisis la semaine dernière dans la région de Tlemcen, ville frontalière avec le Maroc, d’après des sources de la direction des douanes citées par la presse locale.

Le carburant destiné à la contrebande a été saisi par des brigades mobiles et des patrouilles des services douaniers, ajoute la même source qui précise que le produit était conditionné dans « 354 jerricans en matière plastique transportés à dos de baudets et à bord de quatre véhicules. »

C’est l’une des plus importantes saisies opérées par les services douaniers algériens ces dernières semaines. Malgré le renforcement des contrôles, que ce soit du côté algérien comme du côté marocain, le carburant de contrebande continue tout de même à être vendu dans les régions frontalières comme Oujda, où il n’est pas rare de trouver un litre d’essence moitié moins cher que les stations-services officielles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Algérie - Contrebande - Frontières Maroc - Algérie - Carburant

Aller plus loin

Face à la baisse de la contrebande en provenance d’Algérie, Oujda ouvre 18 stations-service

Face à la baisse de la contrebande de carburant en provenance d’Algérie, la Wilaya d’Oujda vient d’autoriser l’ouverture de près d’une vingtaine de stations-service.

La contrebande rapporte 3 milliards d’euros au Maroc selon Bouteflika

La fermeture des frontières avec l’Algérie, rapporterait "trois milliards d’euros par an" au Maroc, aurait affirmé le président algérien Abdelaziz Bouteflika à Richard Lugar, le...

Maroc : moins de contrebande de carburant algérien et plus de stations-service dans l’Oriental

La contrebande de carburant entre l’Algérie et le Maroc est en baisse continue depuis 2014, date à laquelle les deux pays ont décidé de renforcer les contrôles frontaliers.

Les frontières algéro-marocaines : plaque tournante de la contrebande

Que découvre-t-on sur les chemins d’un fléau qui impacte toute l’économie ? Quelles causes, quels remèdes ? Focus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.