Au Maroc, le gasoil russe malgré les sanctions européennes

5 septembre 2023 - 15h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc figure parmi les plus grands importateurs de gasoil russe au cours du mois d’août. C’est ce que révèlent les données provenant de négociations et de Refinitiv Eikon.

Les exportations maritimes de diesel et de gasoil de la Russie ont atteint environ 3,85 millions de tonnes métriques, au cours du mois d’août, soit une augmentation de 2 % par rapport à juillet, selon les données provenant de négociations et Refinitiv Eikon relayées par Reuters. La capacité inactive de raffinage du pétrole primaire pour le mois d’août est estimée à 3,1 millions de tonnes métriques contre 2,458 millions de tonnes métriques en juillet, est-il précisé.

À lire : Le gasoil russe séduit (encore) le Maroc

La Turquie demeure en tête des destinations d’exportation de diesel depuis les ports russes après l’entrée en vigueur de l’embargo européen sur les produits pétroliers russes le 5 février, avec 1,56 million de tonnes métriques en août, soit 40 % de l’approvisionnement mensuel total. Elle est suivie par le Brésil qui a importé près de 550 000 tonnes métriques en août depuis le port baltique de Primorsk, après 650 000 tonnes métriques en juillet. Viennent les pays d’Afrique : le Togo, la Tunisie, le Ghana, le Maroc et la Libye. Ces pays ont importé environ 880 000 tonnes de diesel russe le mois dernier.

À lire : Sanctions ou pas, le Maroc importe du carburant russe

La Turquie a conservé sa première place dans le classement des destinations d’exportation de diesel depuis les ports russes au cours des 14 premiers jours du mois d’août, avec près de 720 000 tonnes métriques, soit 42 % de l’approvisionnement total. Elle est suivie par le Brésil qui a importé environ 140 000 tonnes métriques depuis le début de ce mois. Viennent les pays d’Afrique : le Ghana, avec 75 000 tonnes métriques) et le Maroc (68 000 tonnes métriques). Avec 60 000 tonnes métriques, le Togo complète le top 5.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Pétrole - Carburant

Aller plus loin

Le gasoil russe séduit (encore) le Maroc

Le Maroc est le quatrième importateur de gasoil russe au cours de ces deux dernières semaines du mois d’août. C’est ce que révèlent les données provenant de négociations et de...

Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Le Maroc reste fidèle au gasoil russe

Le Maroc manifeste toujours de l’intérêt pour le gasoil russe. Une fois de plus, le royaume figure parmi les plus grands importateurs du produit pétrolier russe.

Vers une baisse des prix du gasoil au Maroc ?

Les prix du gasoil pourraient connaître une légère baisse d’ici octobre à la satisfaction de nombreux Marocains qui ne cessent de lancer des appels dans ce sens. Un expert...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».