Sanctions ou pas, le Maroc importe du carburant russe

11 mai 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors que les sanctions imposées par l’Union européenne (UE) contre la Russie en réaction à l’invasion de l’Ukraine sont maintenues, le Maroc envisage d’importer du carburant russe, le royaume faisant face à une flambée des prix d’hydrocarbures.

« Le Maroc est susceptible d’importer du carburant russe comme il importe du charbon russe. Rien n’empêche Rabat de le faire », a déclaré le Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, lors d’une session parlementaire lundi, ajoutant que « rien n’empêche non plus d’importer des céréales de Russie ou d’Ukraine. Il a toutefois tenu à préciser que certaines banques internationales refusent de financer les importations en provenance de Russie.

À lire : L’Espagne enquête sur l’entrée illégale de diesel russe via le Maroc

En mars, Nadia Fettah Alaoui, ministre des Finances, avait apporté un démenti formel au sujet de l’interdiction des importations des produits pétroliers russes au Maroc à la suite des sanctions occidentales sur les dérivés pétroliers en provenance de Moscou. Répondant à une question au Parlement sur les justificatifs de l’origine d’importation des produits pétroliers au port de Tanger-Med, elle avait indiqué que les importations russes de gasoil ont augmenté de 13 %, au cours de la période allant de début janvier au 27 février 2023. « La part des importations de gasoil russe était de 9 % en 2020 et a chuté à 5 % en 2021, avant de remonter à 9 % en 2022 », avait-elle expliqué.

À lire :Gaz russe au Maroc : vers la mise en place d’un commission d’enquête parlementaire ?

Fin avril, le gouvernement espagnol a ouvert une enquête sur une supposée entrée illégale de diesel russe en Espagne via le Maroc, révélée par le journal El Mundo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Importations - Prix - Ukraine - Carburant

Aller plus loin

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains

Les automobilistes marocains déboursent un peu plus à la pompe depuis hier, mercredi 17 avril. Les prix des carburants ont connu une légère hausse dans la plupart des...

Maroc : mauvaise surprise à la pompe ce matin

Depuis ce matin, les automobilistes marocains font face à une augmentation des prix à la pompe. Selon les informations fournies par la Fédération nationale des propriétaires,...

La Russie accélère ses exportations de carburant vers le Maroc

Afin d’échapper au nouvel embargo de l’Union européenne qui prend effet dès ce dimanche 5 février 2023, la Russie a accéléré ses exportations de diesel vers le Maroc et la Turquie.

Le Maroc reste fidèle au gasoil russe

Le Maroc manifeste toujours de l’intérêt pour le gasoil russe. Une fois de plus, le royaume figure parmi les plus grands importateurs du produit pétrolier russe.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.