L’Espagne enquête sur l’entrée illégale de diesel russe via le Maroc

29 avril 2023 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol vient d’ouvrir une enquête sur une supposée entrée illégale de diesel russe en Espagne via le Maroc, révélée par le journal El Mundo.

La troisième vice-présidente et ministre de la Transition écologique, Teresa Ribera, a assuré vendredi que le gouvernement espagnol enquête déjà sur ces importations frauduleuses de diesel russe via le Maroc, précisant que si l’information est vérifiée, ces importations seraient contraires aux sanctions européennes imposées à la Russie après l’invasion de l’Ukraine. « Au moindre soupçon, il convient de vérifier la provenance des produits, si ces produits proviennent effectivement de l’endroit indiqué sur les papiers, ou s’ils proviennent d’une autre source et qu’il y a eu une sorte d’irrégularité », a-t-elle précisé.

À lire : Gaz russe au Maroc : vers la mise en place d’un commission d’enquête parlementaire ?

Les premières enquêtes faites auprès des importateurs « montrent des documents apparemment en règle et que ces produits ne viennent pas de la Russie. Mais nous restons vigilants et veillerons à ce que ce soit le cas », a indiqué la vice-présidente. Pour rappel, l’Union européenne et les États-Unis ont interdit le 5 février les importations de diesel russe, une sanction contre le Kremlin après l’invasion en Ukraine. La mesure a été soutenue par une grande majorité de pays, mais pas le Maroc qui a commencé fin 2022 à importer une importante quantité de diesel de Moscou (plus de 7 millions de litres par jour) et à en exporter vers l’Espagne.

À lire : Maroc-Russie : le troc pour contourner les sanctions occidentales

« Le plus triste, c’est que malgré les sanctions, le diesel russe est toujours sur le marché. Il est toujours sur le marché européen et il est toujours sur le marché espagnol. Bien sûr, il y a plusieurs destinations, la Turquie, l’Afrique du Nord… mais ce diesel arrive dans l’UE. J’espère que les autorités européennes seront très fermes quant au maintien des sanctions sur les produits russes », a déploré pour sa part Josu Jon Imaz, le PDG de Repsol lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe.

Sujets associés : Espagne - Russie - Carburant

Aller plus loin

Embargo ou pas, le Maroc achète toujours du diesel russe

La Turquie s’impose à nouveau comme le principal consommateur de diesel russe en juin. C’est ce qui ressort de la tendance observée dans les échanges commerciaux, selon les...

Du diesel russe importé frauduleusement à Tanger Med ?

L’Union socialiste des forces populaires (USFP), parti d’opposition, a adressé une question parlementaire à la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, au...

Maroc-Russie : le troc pour contourner les sanctions occidentales

L’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Chouvaev, a fait des propositions devant permettre à son pays et au Maroc de contourner les sanctions occidentales contre Moscou sur...

Fraude au diesel russe à Tanger Med : une rumeur selon des experts

Des rumeurs ont récemment fait état d’une prétendue importation de diesel russe via le port de Tanger Med. Mais il n’en est rien, estiment des experts du secteur.

Ces articles devraient vous intéresser :