Maroc-Russie : le troc pour contourner les sanctions occidentales

3 avril 2022 - 14h40 - Economie - Ecrit par : S.A

L’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Chouvaev, a fait des propositions devant permettre à son pays et au Maroc de contourner les sanctions occidentales contre Moscou sur les échanges commerciaux.

La Russie et le Maroc peuvent minimiser l’impact des sanctions occidentales contre Moscou sur leurs échanges commerciaux en recourant au troc et en utilisant des devises autres que le dollar et l’euro, a expliqué le diplomate russe dans une interview à l’agence de presse espagnole Efe. Selon lui, il est possible de discuter des opérations de troc ainsi que de trouver des solutions pour des règlements mutuels en utilisant d’autres devises, à l’exception du dollar et de l’euro, ou des devises nationales.

À lire : Les exportations de la tomate marocaine vers la Russie ont baissé de 99%

Valerian Chouvaev reconnaît que l’exclusion de plusieurs banques russes du système de transactions financières Swift a mis à mal les échanges. Il a évoqué des “difficultés” de paiement. Toutefois, cette mesure n’a touché que « moins de dix des 300 banques qui font partie du système bancaire russe », a-t-il souligné.

À lire : Maroc-Russie : nette progression des échanges commerciaux en 2021

Le diplomate russe a par ailleurs fait savoir que les exportations marocaines vers la Russie affichent une tendance positive. En 2021, elles ont connu une augmentation de 10,8 % par rapport à 2020. Leur valeur a atteint 435 millions de dollars. Le Maroc a exporté vers la Russie les matières premières alimentaires et agricoles (46,7 %), les textiles et chaussures (33,8 %), les machines, équipements et véhicules (15,3 %), les minéraux (2 %) et les métaux et dérivés (1 %).

À lire : L’isolement de la Russie du réseau financier Swift inquiète le Maroc

Quant aux exportations russes vers le Maroc, elles ont connu une « croissance record ». Elles avaient augmenté de 58,5 % fin 2021 par rapport à l’année précédente, dépassant 1,2 milliard de dollars, soit le meilleur chiffre parmi tous les pays africains, s’est réjoui Valerian Chouavev.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Russie - Rabat

Aller plus loin

La Russie reprend ses liaisons aériennes vers le Maroc

La Russie a décidé de rouvrir ses liaisons aériennes avec 52 pays dont le Maroc. Ces vols avaient été suspendus en raison de la pandémie de Covid-19.

On en sait un peu plus sur les importations du gasoil russe au Maroc

Un député socialiste a adressé une question écrite à la ministre de la Transition énergétique Leila Benali au sujet de l’importation croissante du gasoil russe au Maroc il y a...

Du gaz russe acheminé vers le Maroc ?

Depuis juin, l’Espagne achemine du gaz vers le Maroc à travers le Gazoduc Maghreb-Europe (GME). S’agit-il du gaz russe ou algérien ?

L’isolement de la Russie du réseau financier Swift inquiète le Maroc

La mise à l’écart de la Russie du système international de paiement international Swift va inévitablement peser sur les relations commerciales avec le Maroc. Les exportateurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.