La Russie n’a pas classé le Maroc sur sa liste de pays et territoires « inamicaux »

8 mars 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Russie n’a pas classé le Maroc sur sa liste d’États et de territoires étrangers qui « commettent des actions inamicales contre » elle, « ses entreprises et ses citoyens ». Cette liste a été établie et approuvée lundi.

Les États-Unis et le Canada, les États de l’UE, le Royaume-Uni (y compris Jersey, Anguilla, les îles Vierges britanniques, Gibraltar), l’Ukraine, le Monténégro, la Suisse, l’Albanie, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Macédoine du Nord, ainsi que le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, la Micronésie, la Nouvelle-Zélande, Singapour et Taïwan figurent sur cette liste, fait savoir l’agence TASS. Ces pays et territoires ont imposé ou rejoint les sanctions économiques contre la Russie « après le début d’une opération militaire spéciale des forces armées russes en Ukraine », est-il précisé.

À lire : Le Maroc va-t-il restreindre les voyages vers la Russie ?

Ces sanctions sont : l’exclusion de certaines banques russes du système Swift et le gel des actifs de la Banque centrale russe ; le blocage des fonds détenus par certains oligarques russes sur leur territoire et la limitation de leurs déplacements ; l’exclusion des vols commerciaux et privés russes de leur espace aérien ; l’interdiction des échanges commerciaux de certains biens et/ou entreprises, par exemple dans les secteurs stratégiques de l’armement et des semi-conducteurs, etc.

À lire : Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

En réaction à ces sanctions, le gouvernement russe indique que les citoyens et les entreprises russes, l’État lui-même, ses régions et ses municipalités qui ont des obligations de change envers des créanciers étrangers figurant sur la liste des pays inamicaux pourront les payer en roubles. Toutefois, ces paiements ne doivent pas dépasser 10 millions de roubles par mois, ou un montant similaire en devises étrangères.

Sujets associés : Russie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les avions russes obligés de faire escale au Maroc avant d’aller en Amérique du Sud

Les avions russes à destination de l’Amérique du Sud sont contraints de faire des escales au Maroc à cause de l’avalanche de sanctions économiques contre la Russie, notamment la...

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

Contrairement à de nombreux pays qui ont voté contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a préféré s’absenter. Le ministère des Affaires étrangères s’en explique dans un...

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc garde toujours sa neutralité

Une nouvelle fois, le Maroc s’est abstenu lors du vote de l’Assemblée générale des Nations Unies, exigeant l’arrêt immédiat de l’attaque militaire russe contre...

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon...

Nous vous recommandons

Russie

Maroc-Israël : vers de nouveaux accords de coopération commerciale

Le Maroc et l’Israël prévoient la signature d’un nouvel accord visant à renforcer le développement commercial et industriel entre les deux pays.

Le vaccin russe Spoutnik V efficace à plus de 91 %

Le vaccin russe Spoutnik V protège à 91,6 % contre les formes symptomatiques du Covid-19. C’est du moins ce que révèlent les résultats publiés, mardi 2 février, dans la revue médicale « The Lancet » et validés par des experts...

Engrais : le Maroc va-t-il surclasser la Russie ?

Le Maroc pourrait surclasser la Russie contre qui des sanctions européennes ont été prises en matière d’exportations d’engrais. Pour preuve, la guerre russo-ukrainienne produit un impact négatif sur le géant russe des engrais phosphatés PhosAgro, le plus...

Après l’opération des FAR à El Guerguerate : Lavrov et Boukadoum parlent du dossier saharien

Les derniers développements intervenus dans la zone d’El Guerguerate, avec l’intervention des FAR, étaient au menu de l’échange téléphonique qu’ont eu vendredi dernier, Serguei Lavrov, patron de la diplomatie russe, et Boukadoum, son homologue algérien....

Les exercices militaires Russie-Algérie ne visent pas le Maroc

La Russie a fait savoir que les exercices conjoints avec l’Algérie, « Bouclier du desert-2022 », qui se dérouleront du 16 au 28 novembre au sud de l’Algérie, « ne sont pas dirigés contre un tiers », référence faite au...