Les sanctions contre la Russie affecteront les ventes d’armes au Maroc

28 mars 2022 - 16h40 - Ecrit par : S.A

Les sanctions prises par les Occidentaux contre la Russie, notamment l’exclusion du système financier Swift pourraient produire un impact négatif sur les ventes d’armes au Maroc et aux autres pays du continent africain qui importent du matériel militaire russe.

L’Afrique pourrait se retrouver dans l’incapacité d’importer des armes russes à cause de l’exclusion de certaines banques russes du réseau interbancaire Swift, analyse The Conversation. Il pourrait également avoir du mal à entretenir du matériel militaire russe. Près de la moitié des importations africaines d’équipements militaires (49 %) — notamment des armes majeures (chars de combat, navires de guerre, avions de chasse et hélicoptères de combat) et des armes légères (pistolets et fusils d’assaut tels que le nouveau fusil de la série Kalachnikov AK-200)- proviennent de la Russie.

À lire : Les États-Unis pressent le Maroc à se joindre aux sanctions contre la Russie

Les pays qui pourraient être affectés par la situation sont les plus gros acheteurs d’armements russes — et les importateurs les plus anciens. Il s’agit de l’Algérie, de l’Angola, du Burkina Faso, de l’Égypte, de l’Éthiopie, du Maroc et de l’Ouganda. Entre 2016 et 2020, la Russie détenait 20 % de la part de marché en Afrique, derrière les États-Unis (37 %) et devant la France (8,2 %), l’Allemagne (5,5 %) et la Chine (5,2 %).

À lire : L’isolement de la Russie du réseau financier Swift inquiète le Maroc

La suspension de la Russie des systèmes financiers mondiaux perturbera les ventes d’armes à ces différents pays. Cette situation présente des risques pour le continent africain. Ces risques sont l’insécurité de l’approvisionnement en pièces de rechange essentielles, la perturbation des plans opérationnels et de formation des forces de défense qui utilisent des équipements russes et le coût élevé du maintien des équipements déjà déployés dans les opérations. Mais la situation actuelle présente des opportunités pour les pays africains. Ils pourraient se tourner vers leurs propres capacités industrielles de défense pour combler le vide, avoir recours à des fournisseurs alternatifs, etc.

Tags : Russie - Afrique - Défense - Armement

Aller plus loin

Des entreprises quitteraient la Russie pour s’installer au Maroc

Le Maroc pourrait accueillir certaines multinationales qui ont décidé de quitter la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine. Le Royaume est inscrit sur une liste restreinte de pays...

Les États-Unis pressent le Maroc à se joindre aux sanctions contre la Russie

Les États-Unis exhortent le Maroc — qui a jusque-là adopté une position neutre sur la guerre en Ukraine-, Israël et l’Algérie à sanctionner, à leur tour, la Russie. Le sujet est au...

L’isolement de la Russie du réseau financier Swift inquiète le Maroc

La mise à l’écart de la Russie du système international de paiement international Swift va inévitablement peser sur les relations commerciales avec le Maroc. Les exportateurs...

Maroc-Russie : le troc pour contourner les sanctions occidentales

L’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Chouvaev, a fait des propositions devant permettre à son pays et au Maroc de contourner les sanctions occidentales contre Moscou sur les...

Nous vous recommandons

Le Maroc modernise son état civil

Le ministère de l’Intérieur se dote d’un centre de données pour la gestion des naissances et des décès des Marocains et étrangers résidant au Maroc. Ceci dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle loi sur l’état civil adoptée par le parlement il y a...

Le prince Moulay Ismail hospitalisé en Allemagne

Le prince Moulay Ismail a été admis vendredi dernier dans une clinique privée en Allemagne, où il a subi avec succès une intervention chirurgicale.

Un MRE tue sa mère à Meknès

Un ancien MRE établi en Espagne a tué sa mère en l’étranglant dimanche dernier, au quartier Sidi Omar à Meknès. La violence du crime a choqué tous les habitants qui se demandent comment une telle tragédie a puse...

Les Émirats arabes unis excluent le Maroc de sa liste verte

Le Maroc, l’Espagne et le Portugal ne figurent pas sur la liste verte des Émirats arabes unis entrée en vigueur le 13 juillet. Les voyageurs en provenance de ces destinations doivent se mettre en quarantaine à leur...

« Hamza mon bb » s’en prend au chanteur Douzi

Le compte Hamza mon bb a repris du service. Sur Instagram, il révèle des scandales sur le chanteur marocain de raï Abdelhafid Douzi, plus connu sous le mononyme Douzi.

Maroc : un restaurant fermé après une étrange découverte

Les autorités d’Azilal ont fermé un restaurant suite à une plainte déposée par des clients qui ont affirmé avoir découvert des vers de terre dans un tajine qui leur a été servi. Le propriétaire de l’établissement risque...

Maroc : construction d’une usine de maintenance d’avions militaires

En coopération avec la société aérospatiale belge Blue Berry et l’Américain Lockheed Martin, une usine militaire sera construite au Maroc en vue de renforcer son industrie de défense.

Affaire « Ouassim et Sabrina » : les familles des victimes devront encore patienter

La chambre du conseil de Bruxelles n’a pas rendu, ce lundi 2 août, une décision concernant l’affaire « Ouassim et Sabrina », deux jeunes décédés en mai 2017 dans une course-poursuite avec la police. Les familles des victimes devront patienter jusqu’au 13 août...

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à des degrés divers.

Suspension des vols : des MRE expriment leur désarroi (vidéo)

La décision du Maroc de suspendre ses vols en provenance et à destination de la France a rendu furieux des MRE, qui déplorent le timing et le manque de communication autour de la mesure. Quelques...