Après l’avoir traité de « dictature », Yolanda Diaz « remercie » le Maroc à l’ONU

20 avril 2023 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Après avoir affirmé dimanche que le Maroc est une « dictature », Yolanda Diaz, la deuxième vice-présidente du gouvernement et ministre du Travail espagnol, a tenté mardi de se rattraper en remerciant le royaume pour avoir soutenu les résolutions présentées par l’Espagne à l’ONU.

Lors d’une conférence de presse après la présentation de la première résolution de l’Espagne sur l’économie sociale à l’Assemblée générale de l’ONU, Yolanda Diaz a évité la question d’un journaliste qui lui demandait si elle pense toujours que le Maroc, État membre de l’ONU, est une dictature. « Ce que je veux dire précisément parce que je suis à l’ONU, c’est que je veux remercier le Maroc parce qu’il a défendu et accompagné le gouvernement espagnol mais aussi le reste des pays dans le cadre de cette résolution », a déclaré la vice-présidente.

À lire : Le Maroc est « une dictature » : le recadrage de José Manuel Albares

Dans cette résolution, Diaz a souligné que l’économie sociale doit obtenir un soutien international afin de construire un modèle économique alternatif basé sur la solidarité et la contribution sociale et non sur la maximisation des profits. Pour la responsable, le développement économique d’un pays ne doit pas se faire au détriment des « idéaux de justice et d’égalité », ajoutant que « les choses peuvent être faites différemment » et le gouvernement espagnol l’a « prouvé ».

À lire : Le Parti populaire espagnol change de cap sur sa politique étrangère envers le Maroc

La deuxième vice-présidente a aussi insisté sur la nécessité de construire une économie « plus féministe », assurant que l’économie sociale est « notre présent et notre avenir », car c’est une économie qui doit être « plus participative, plus démocratique, plus communautaire et plus résiliente aux crises » pour améliorer les conditions de vie et de travail des populations.

Sujets associés : Espagne - ONU

Aller plus loin

Sahara : le président du Parti populaire promet de faire volte-face

Le président du Parti populaire (PP), Alberto Núñez Feijóo, a rencontré le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, à Rotterdam aux Pays-Bas, en marge du Congrès du Parti...

Yolanda Diaz et le Front Polisario : une étreinte qui dérange

Deux semaines après avoir qualifié le Maroc de « dictature », la vice-présidente espagnole, Yolanda Diaz, a manifesté son soutien à la cause sahraouie et donné une accolade à...

Le Maroc est « une dictature » : le recadrage de José Manuel Albares

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a réagi lundi aux propos de la deuxième vice-présidente et ministre du Travail, Yolanda Díaz, qui affirmait...

Le Parti populaire espagnol change de cap sur sa politique étrangère envers le Maroc

Le Parti populaire (PP), dont le leader Alberto Núñez Feijóo pourrait être le prochain locataire de la Moncloa, change de posture vis-à-vis du Maroc. Désormais, l’actuel parti...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties impliquées.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...