Maroc : les ministres interdits de voyager à l’étranger

18 juillet 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les ministres marocains ne sont pas autorisés à passer les vacances à l’étranger cette année. Ainsi en a décidé le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani.

Outre les membres du conseil du gouvernement, les hauts responsables, personnels de l’administration et des établissements publics ainsi que les membres des collectivités territoriales sont concernés par cette décision.

Cette décision prise par le chef du gouvernement vise à impulser une nouvelle dynamique au tourisme marocain durement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus. Ainsi, les responsables concernés sont invités à passer exclusivement les vacances au Maroc.

Par ailleurs, Saâdeddine El Othmani recommande la tenue des séminaires, des colloques ou autres événements organisés par les ministères, sociétés étatiques ou privées au sein d’établissements touristiques du pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Covid-19 : 300 contaminations et 6 décès au ministère des Finances

Au nombre des Marocains infectés par le coronavirus, on compte 300 cas et 6 décès au ministère des Finances. L’information a été rendue publique jeudi par le ministre Mohamed...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs pétroliers.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.