Recherche

Maroc : un parfum de corruption pour les stades de proximité

© Copyright : DR

14 février 2020 - 19h30 - Sport

La commission des secteurs sociaux du Parlement a révélé, à travers un rapport, l’existence de vices et de malversations dans les contrats d’équipement de 44 stades de proximité en gazon artificiel.

La présentation de ce rapport accablant, élaboré par la députée Usfpiste, Ibtissam Maras, a été faite, en présence du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaâ, et du ministre de tutelle, Hassan Abyaba. Quant au président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), il ne s’est pas déplacé pour donner des explications sur le cas d’un stade, équipé d’une piste d’athlétisme, et qui a fait l’objet d’une enquête, rapporte le quotidien Assabah.

La commission ayant produit le rapport, a inspecté plusieurs stades équipés en gazon artificiel, pour un montant de 500 MDH, dans le cadre d’un programme général financé à hauteur de 1500 MDH. À ces stades, s’ajoutent un stade d’athlétisme dont aucun document attestant des dépenses effectuées, n’a été communiqué à ladite commission.

Au cours de l’inspection, la commission a constaté que certains stades ont été équipés deux fois en gazon artificiel et devaient être livrés en 2016, alors que deux autres stades, dont celui de Tahrir, à Tanger, n’ont jamais vu le jour. Quant au stade de Sidi Ifini, ses travaux ont été stoppés en raison des inondations qui ont frappé la ville.

Par ailleurs, la commission a relevé l’existence d’un gap entre le coût estimé au début des travaux et le budget final du stade municipal d’Essaouira.

Mots clés: Football , Athlétisme , Parlement marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact