Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

28 février 2023 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

La fiche sanitaire faisait partie des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19. Mais avec l’amélioration de la situation épidémiologique et la fin de l’état d’urgence sanitaire, continuer à exiger la fiche sanitaire aux voyageurs n’était plus nécessaire.

À lire : Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Dans un communiqué publié lundi, l’Office national des aéroports (ONDA) indique que la fiche sanitaire est « la dernière formalité encore en vigueur en rapport avec la crise sanitaire et le Covid-19 ». Le Maroc fait partie des rares pays dont la gestion de la crise sanitaire a été reconnue et saluée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des aéroports (ONDA) - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Covid-19 : les États-Unis classent le Maroc comme pays à « faible risque »

Le Maroc est passé du niveau 3 au niveau 2 dans la classification liée au Covid-19 établi par les États-Unis. Le royaume est désormais considéré comme « pays à faible risque ».

Coronavirus : une équipe marocaine déchiffre le génome du virus

Une équipe d’universitaires marocains a réussi à déchiffrer le génome du virus SARS-COV-19, arrivé au Maroc fin mars-début avril de cette année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.