Le Maroc ne veut pas d’un MRE au consulat d’Espagne à Tétouan

22 novembre 2022 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc a opposé son veto à la nomination du nouveau responsable des visas au consulat général d’Espagne à Tétouan, Abdelilah Lamri el Ayadi, qui est un ressortissant marocain naturalisé espagnol.

Le décret de nomination de Lamri a été publié au Journal officiel de l’État (BOE) du 23 août. Le fonctionnaire espagnol s’est rendu à Tétouan début septembre pour prendre service au consulat espagnol avec son passeport diplomatique. Mais le Maroc a refusé de reconnaître son titre de séjour et son statut diplomatique, ont indiqué des sources diplomatiques à The Objective.

« Le Maroc considère qu’un binational ne peut pas avoir d’accréditation diplomatique dans ce pays et c’est ce qui s’est produit en l’espèce », a reconnu le ministère espagnol des Affaires étrangères, précisant que, par principe de réciprocité, l’Espagne aussi ne reconnaît pas l’accréditation de ressortissants espagnols à Madrid, surtout pas à des postes aussi sensibles comme la gestion des visas.

À lire : Visas : le consulat d’Italie au Maroc en guerre contre les intermédiaires

C’est grâce à ce véto par exemple que l’actuelle ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, a dû renoncer à sa nationalité espagnole avant de rejoindre le poste à Madrid. Son frère, Fadel Benyaich, à qui elle a succédé, a dû faire de même pour être ambassadeur du Maroc en Espagne entre 2014 et 2018.

Dans le cas de Lamri, personne n’a su pour sa double nationalité au ministère des Affaires étrangères. Ses parents sont marocains et un Marocain « ne peut pas renoncer à sa nationalité », même s’il en a acquis une autre, explique-t-on. L’intéressé, qui n’a pas encore accumulé deux ans d’expérience au ministère, « s’est vu attribuer un autre poste », précisent les mêmes sources, annonçant sa nomination au même poste au consulat général de Manille (Philippines).

Sujets associés : Espagne - Tétouan - Ambassades et consulats - Visa

Aller plus loin

Indice de visa : le Maroc gagne cinq places

Le Maroc fait partie des pays qui ont le plus progressé en matière d’ouverture sur les visas en gagnant cinq places cette année. C’est ce qu’indique le rapport 2021 de l’Indice...

De Grenade à Tétouan : l’histoire d’une Espagnole convertie à l’islam et femme d’un Marocain

Aurora Botello, 32 ans, est une youtubeuse originaire de Grenade et convertie à l’islam, qui vit à Tétouan avec son mari marocain. Depuis la pandémie du Covid-19, elle partage...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du...

Un consulat à la rencontre des Marocains du Gers (Toulouse)

En vue de permettre un accès facile aux services consulaires aux Marocains résidant à Gers, le Consulat général du Maroc à Toulouse a organisé, samedi, un consulat mobile dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.