Maroc : nouvelle hausse du prix des cigarettes

8 août 2020 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le prix de vente des paquets de cigarettes a augmenté pour la seconde fois en moins de deux ans. Les nouveaux tarifs sont entrés en vigueur jeudi 6 août, suite à la hausse des droits d’importation.

Suite à l’adoption de la nouvelle loi de Finances 2020 rectificative, les droits d’importation de plusieurs produits de consommation ont augmenté de 30 à 40%.

Le tabac manufacturé, dont les tarifs ont été publiés le 5 août dans la circulaire de l’administration des douanes, n’a pas échappé à la hausse. Celle-ci s’est répercutée sur les produits classés premium, notamment Winston et Marlboro.

En 2019, l’augmentation opérée au niveau de la Taxe intérieure de consommation (TIC), a été absorbée par les 3 principaux opérateurs au Maroc, pour éviter une forte répercussion sur le prix public.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Le Maroc compte de moins en moins de fumeurs

Les Marocains fument de moins en moins. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Au Maroc, le prix des cigarettes grimpe

Le Maroc a adopté une nouvelle grille tarifaire pour les cigarettes, afin de réguler l’accessibilité du produit et générer quelques rentrées fiscales.

Maroc : ce que le marché du tabac a rapporté en 2019

Le marché du tabac a généré 11,34 milliards de DH à fin 2019, contre une prévision de 11,05 milliards de DH de la Loi de Finances 2019 ; ce qui représente une légère marge...

Le Maroc augmente le prix de l’alcool

Pour mobiliser davantage de ressources financières et lutter également contre l’alcoolisme et le tabagisme, le gouvernement veut passer à la vitesse supérieure. Dans cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de dirhams dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Fisc : Le Maroc ajuste l’IS et l’IR dans la Loi de finances 2024

Au Maroc, des ajustements ont été apportés à l’Impôt sur les sociétés (IS) et l’Impôt sur le revenu (IR) dans le cadre de la Loi de finances 2024.

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.