Le Maroc veut acquérir des armes israéliennes plus redoutables pour contrer les cibles ennemies

5 septembre 2022 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

En crise avec l’Algérie, le Maroc veut commander des armes plus redoutables auprès d’Israël pour, en cas de besoin, lancer des frappes contre des cibles ennemies.

Après avoir acquis des drones israéliens et autres armes systèmes d’armes avancées, le Maroc est en quête des armes israéliennes redoutables. Selon des sources israéliennes, le royaume demande des systèmes plus “redoutables” pour lancer des frappes contre des cibles ennemies et est intéressé par le radar Elta ELM-2084, qui fait partie du système de défense aérienne Rafael Iron Dome.

À lire :Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

L’ELM-2084 est une famille de radars multi-missions mobiles 3D AESA basés au sol. Fabriqués par ELTA, une filiale d’Israel Aerospace Industrie, ce radar est capable de détecter les cibles volantes hautes et basses, de suivre, de classer et de générer une image de la situation aérienne en temps réel de toutes les cibles aériennes telles que les plates-formes à faible section transversale radar.

Sujets associés : Israël - Défense - Armement

Aller plus loin

Israël a vendu des drones au Maroc bien avant la normalisation des relations

Israël a vendu divers systèmes de défense au Maroc ces dernières années, notamment des drones, des avions et des chars, pour renforcer et moderniser son armée. Ceci, bien avant...

De nouveaux fusils pour les forces spéciales de la marine royale marocaine

Le Maroc attache du prix à la modernisation de son armée. Les Forces spéciales de la marine royale ont récemment reçu de nouveaux fusils d’assaut français Verney-Carron VCD-15.

Le Maroc veut acheter des drones armés chinois Wing Loong 2

Le Maroc envisage d’acheter des drones armés Wing Loong 2 auprès de la Chine, en remplacement des 4 Wing Loong 1 dont les Emirats arabes unis lui ont fait don en 2020.

Israël va-t-il vendre son système de défense aérienne Spyder au Maroc ?

Israël a accepté de vendre Spyder, un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis. Le Maroc pourrait être le prochain client.

Ces articles devraient vous intéresser :

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.