Le Maroc prépare-t-il un recensement général de la population pour 2022 ?

27 octobre 2021 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors qu’il organise tous les dix ans un recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), le Maroc semble préparer un nouveau recensement pour 2022 après celui de 2014. Déjà des signes annonciateurs.

Le Maroc compte organiser avant 2024 le septième recensement depuis l’indépendance. Selon des sources, le royaume « travaille sur plusieurs chantiers liés à la Data et surtout le Registre social unifié qui sera utile pour les opérations de ciblage en matière de protection sociale et d’aides directes », rapporte Maghreb Intelligence.

À lire : Le Maroc compte 33.848.242 habitants

De plus, le gouvernement a déjà mobilisé un premier versement dans le projet de loi de finances (PLF) 2022 pour le RGPH. Le PLF prévoit une première enveloppe de 110 millions de dirhams au RGPH inscrite dans le Fonds spécial dédié aux relations publiques.

L’organe habilité à organiser les RGPH est le Haut commissariat au plan (HCP) dirigé par Ahmed Lahlimi Alami.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Recensement Maroc - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Maroc : le prochain recensement de la population prévu pour 2024

Le prochain recensement général de la population au Maroc sera réalisé en 2024. Les études préparatoires à cette opération sont déjà achevées, selon le Haut-commissariat au Plan.

Recensement : plus de 4 millions d’habitants à Casablanca

C’est officiel, plus de 4 millions de personnes vivent dans la région du Grand Casablanca, soit environ 12,6% de la population totale du Maroc, d’après le Recensement général de...

Le Maroc compte 33.848.242 habitants

Le Maroc comptait 33.848.242 habitants au mois de septembre 2014, dont 33.762.036 citoyens marocains et 86.206 étrangers, d’après le résultat du dernier recensement général de...

Recensement de la population : le Maroc s’inspire de l’Inde (Aadhaar)

Le Maroc fait du recensement de la population, une de ses priorités. Dans ce sens, il a adopté le système Aadhaar, mis en place par l’Inde en 2010, pour recenser sa population.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

La majorité des avocats marocains ne payent pas d’impôts

Face à la polémique liée à l’imposition des avocats, annoncée dans le PLF 2023, le gouvernement a dévoilé des chiffres inquiétants sur l’évasion fiscale constatée au sein de cette profession libérale.

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.