Maroc : quel est le budget du palais royal pour 2022 ?

20 octobre 2021 - 20h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le budget du palais royal s’élève 543 millions de dirhams, selon le projet de loi de finances 2022 adopté lundi dernier par le gouvernement. Ce même montant était alloué à l’institution royale l’année dernière.

Tout comme 2021, un montant de 543 millions de dirhams sera mis à la disposition du palais royal en 2022. Dans le détail, une somme de 26,2 millions de dirhams sera allouée aux dotations pour les listes civiles dans le budget du roi et une enveloppe de 517 millions de dirhams sera dédiée aux dotations de souveraineté.

S’agissant de la cour royale, le projet de loi de finances prévoit d’accorder 551 millions de dirhams pour les employés et le personnel, et 1,5 milliard de dirhams pour l’équipement et les dépenses diverses.

À lire : Loi de finances 2022 : voici les recommandations du patronat

Quid des dotations destinées aux autres institutions du royaume ? Le projet de loi de finances alloue 472 millions de dirhams pour la Chambre des représentants, 874 millions de dirhams pour le budget du chef de gouvernement et 410 millions de dirhams pour les crédits des juridictions financières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Budget - Palais royal Maroc - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Comment le Maroc compte-t-il relancer son économie ?

Le Maroc mise sur un investissement public massif pour relancer son économie frappée de plein fouet par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Les MRE négligés dans la loi de finance 2022 ?

Le conseil de gouvernement a abordé la question des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Devant les membres de la Commission des finances de la première Chambre, Fouzi Lekjaa,...

Maroc/Tourisme : 42 projets financés pour promouvoir l’économie sociale et solidaire

Le ministère du Tourisme, de l’artisanat du transport aérien et de l’économie sociale a annoncé le financement de 42 projets portant sur le domaine de l’économie sociale et...

Loi de finances 2022 : voici les recommandations du patronat

Le patronat marocain vient de présenter ses recommandations dans le cadre du projet de loi de finances pour 2022, actuellement en examen au parlement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Impôts : Marocains, ce qui vous attend en 2024 !

Au Maroc, de nombreuses mesures fiscales majeures de la loi de finances 2024 ont été actées pour la nouvelle année, puis publiées au Bulletin officiel n° 7259 bis, daté du 25 décembre 2023. Voici ce qu’il faut retenir.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.