Loi de finances 2022 : voici les recommandations du patronat

13 octobre 2021 - 13h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le patronat marocain vient de présenter ses recommandations dans le cadre du projet de loi de finances pour 2022, actuellement en examen au parlement.

Ces orientations portent globalement sur la préservation de la compétitivité des entreprises, leur équilibre dans les trésoreries et le renforcement des mécanismes de confiance entre l’administration et le contribuable, fait savoir la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dans un communiqué.

Dans ses propositions, la CGEM a exhorté les élus à mobiliser des recettes pour le financement des politiques et des investissements publics, mais également à agir sur la fiscalité en faveur de la solidarité, de l’innovation, de la compétitivité et de la durabilité, pour faire face aux défis liés à la relance économique post-Covid et aux ambitions du Nouveau Modèle de Développement.

À cet effet, le patronat a recommandé l’initiation de la baisse du taux de l’IS pour atteindre le niveau internationalement admis ; la réduction de la cotisation minimale «  en vue de sa suppression dans les 5 ans  » ; la réforme des taxes locales ; la généralisation d’une TVA à 10 % sur les équipements solaires ainsi que la mise en place d’un crédit d’impôt R&D ciblé.

A lire : Projet de lois de finances 2022 : voici les secteurs prioritaires

Le but des propositions est de garantir l’équilibre financier des entreprises tout en maintenant leurs capacités de financement, et ce, en accélérant la réforme de la TVA.

S’agissant du tissu productif, le patronat a suggéré de continuer à soutenir l’investissement à travers le renforcement de la commande publique en maintenant les budgets alloués et l’encouragement du «  made in Morocco  ».

Sujets associés : Croissance économique - Compétitivité - Ministère de l’Economie et des Finances - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

PLF 2022 : la réforme fiscale déplaît aux industriels

Le projet de loi de Finances de l’année 2022 (PLF-22) prévoit que l’impôt sur les sociétés (IS) ne serait plus calculé selon des taux progressifs, mais plutôt sur la base des taux...

Transport touristique au Maroc : voici les propositions des professionnels pour une bonne reprise

Pour une bonne reprise des vols, la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), énumère quelques recommandations. Elle veut entre autres, participer aux prises de...

Maroc : les propositions du CESE pour sortir de la crise

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) vient de publier une étude dans laquelle il propose plusieurs pistes pour tenter de sortir de la crise qui touche...

Projet de lois de finances 2022 : voici les secteurs prioritaires

Le projet de lois de finances 2022 (PLF 2022) se base principalement sur la poursuite des actions déjà engagées. Bien que la crise sanitaire ait bouleversé et secoué les finances...

Nous vous recommandons

Croissance économique

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Le Maroc demande l’aide de la Banque mondiale

Le gouvernement marocain a lancé un appel à la Banque Mondiale, à qui, il demande de renforcer davantage ses appuis financier et technique en vue d’accompagner les efforts en cours dans le royaume pour circonscrire les effets pervers de la crise...

Les MRE détiennent plus de 3% des dépôts des banques participatives

En 2020, les dépôts à vue enregistrés par le secteur bancaire participatif au Maroc ont atteint un encours de 3,8 milliards de dirhams (MMDH), en augmentation de 49 % par rapport à l’année dernière.

Le secteur bancaire marocain devrait reprendre des couleurs dès 2023

En 2020, la rentabilité du secteur bancaire a été secouée par plusieurs problèmes liés à la crise sanitaire. Pour mieux comprendre la situation, l’agence de notation Moody’s vient de publier une note sur l’état des banques...

Le FMI révise à la hausse la croissance du Maroc

Le Maroc devrait atteindire une croissance de 5,7 % cette année contre 4,5 % initialement prévue, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Compétitivité

Le Canada s’intéresse aux opportunités d’investissement au Maroc

Les multiples opportunités d’affaires qu’offre le Maroc attirent beaucoup d’investisseurs. Les Canadiens, sensibles aux atouts du royaume, ont de bonnes raisons de s’y engager.

L’ambitieux plan d’expansion de Quick au Maroc

De grosses ambitions pour la chaîne de restauration rapide «  Quick  », qui envisage d’ouvrir au moins une quinzaine de restaurants supplémentaires avant 2025. Que ce soit dans les malls, en drive ou en centre-ville, le plan d’expansion est déjà bien...

Le Maroc veut attirer 10 000 compétences issues des MRE

La ministre déléguée en charge des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Nezha El Ouafi, a annoncé, la mise sur pied par son département, d’un projet de programme national pour identifier les compétences marocaines résidant à l’étranger, afin de constituer...

Renforcement des mesures anti-dumping sur les importations de l’insuline

Le Maroc renforce ses mesures anti-dumping en ce qui concerne les exportations danoises de l’insuline vers le Maroc. Après près d’un an d’enquêtes, le laboratoire Sothema a obtenu satisfaction auprès du Ministère de l’Industrie, du commerce, de...

Un reconfinement serait catastrophique pour l’économie marocaine

Aller à un reconfinement par ces temps de recrudescence de la crise, n’est pas envisageable. Ce serait dramatique pour l’économie marocaine, souligne Chakib Alj, président de la CGEM qui insiste sur la prévention pour éviter ce scénario...

Ministère de l’Economie et des Finances

Le Maroc ne subventionnera pas le carburant

Le gouvernement marocain n’a pas la capacité de subventionner le prix des carburants. C’est la réponse qu’a fournie ce lundi, Nadia Fettah Alaoui, aux députés devant leur insistance à connaître les nouvelles mesures que compte mettre en place les autorités...

Maroc : déficit budgétaire de 6,7 MMDH à fin mars

Au Maroc, la Situation des charges et ressources du trésor (SCRT) à fin mars 2021 est marquée par un déficit de 6,7 milliards de dirhams comparativement à la même période l’année écoulée, qui avait connu un excédent de 5,6 milliards de...

Redressement fiscal pour la filiale marocaine de Sound Energy

La compagnie britannique Sound Energy a indiqué avoir reçu de la part de l’administration fiscale marocaine, la notification d’une réévaluation à 100 % de son redressement concernant sa filiale Sound Energy Morocco East Limited (SEME), pour les impôts et...

Le Maroc baisse drastiquement le prix des masques de protection

Le gouvernement marocain a décidé de baisser drastiquement le prix maximal des masques à usage médical. Dans ce sens, un arrêté a été pris par le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de...

Maroc : pas d’impôts pour les clubs pour cinq ans

L’instauration des sociétés sportives a nécessité des mutations juridiques et fiscales. Au cours d’un conclave qui a eu lieu mardi, la direction générale des impôts (DGI), la CNSS, et les représentants des clubs ont passé en revue, les implications de cette...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Slate évoque "l’exemplarité marocaine" dans la lutte contre le coronavirus

Le leadership du Maroc dans la lutte contre le coronavirus est reconnu et félicité depuis plusieurs semaines par d’autres pays, des organisations internationales, des magazines et bien d’autres. Le dernier en date est le magazine français slate.fr qui a...

Le coronavirus a coûté très cher à la région d’Agadir

73 millions de dirhams. C’est le budget que la région Souss-Massa a mobilisé pour faire face à la crise sanitaire du covid-19. Les fonds ont servi à la mise en place de mesures sociales et économiques.

Clusters de Lalla Mimouna : les explications de l’Interproberries Maroc

Suite aux nombreux cas de contamination au covid-19 enregistrés dans une unité de conditionnement de fruits rouges à Lalla Mimouna, non loin de Kénitra, la Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges (Interproberries Maroc) apporte des...

Covid-19 au Maroc : voici la date de vaccination des médecins

La vaccination des médecins marocains contre le coronavirus démarre lundi 7 décembre. Les parties prenantes mettent les bouchées doubles pour assurer sa réussite.

Cette année, des mariages beaucoup plus chers au Maroc

Éviter une nouvelle année blanche. C’est l’objectif porté par les professionnels du secteur événementiel, visiblement heureux de l’assouplissement des restrictions liées au covid et de l’ouverture des frontières, par conséquent, de la reprise des cérémonies de...